Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
leboudoirdemadame

Pain du "dimanche" !

17 Avril 2011, 08:26am

Publié par leboudoirdemadame

P1040306.JPG

Pour le petit déjeuner, un pain au petit goût de châtaigne et moëlleux  comme un gâteau du...dimanche..D'où son nom ! Une reçette façile à exécuter avec une machine à pain par exemple comme içi, la Home Bread de Moulinex. Faire "son " pain , c'est la petite madeleine de Proust auquelle personne ne résiste . Et quelle économie ! Ia reçette de ce pain du "dimanche" donnée içi est une création en rupture avec celles proposées par le livret Moulinex . Elles sont à notre avis un  "pousse au crime" avec des proportions trop riches en sucre, en sel....et dont l'expérience prouve qu'on peut s'en passer en totalité ou en partie. L'art et la manière :

Versez successivement dans le récipient Home Bread:

400 ml de lait entier ou demi écrémé

15 grs de beurre coupés en petits morceaux

un soupçon de sel de mer

400 grs de farine blanche type 55

100 grs de farine complète 

100 grs de farine de châtaigne

50 grs de farine de seigle

Au final ,saupoudrez de deux sachets de levure Francine ou Alsa.

Branchez la machine sur le programme "6 "pain  sans gluten .1h 20 après vous dégustez !

l'astuce de ce pain tient à son moëlleux apporté par le mixte farine de chatâigne et de seigle .Recette Alice Desfourneaux

 

 

Voir les commentaires

"Déjeuner chez Depardieu"

13 Avril 2011, 15:50pm

Publié par leboudoirdemadame

depardieu 2011-04-131La rumeur est revenue aux oreilles un jour de « malbouffe » ( on ne dira pas où) : " mais vous ne savez pas, Gérard  Depardieu a ouvert un restaurant dans le quartier : Le Bien Decidé ". Qu’à cela ne tienne , on y va …un homme que l’on voit soupeser ses salades, tâter ses tomates au marché bio et en plus qui a eu pour ami Jean Carmet sait ce qu’est la bonne cuisine surtout celle dite du terroir  (nom que l’on met à toutes les sauces mais rarement aux meilleures). Direction donc la rôtisserie /cave à vins Le Bien Décidé !

Une table pour deux que l’on voudrait plus grande ? Pas de problème, l’échange se fait pour une de quatre et sans grincements de dents. Dans  l’attente du second convive, olives  parfumées qui  laissent augurer du meilleur... le plat principal, en l’occurrence, un cochon de lait rôti (20 E ) avec peau qui croustille sous la dent .Un délice accompagné de pommes grenailles et légumes croquants que Gérard Depardieur devrait apprécier ! Dans la petite salle aux murs tapissés de crus et autres vins de soif , flotte une odeur de vraie cuisine de campagne, sensation disparue depuis longtemps à Paris ! Petit à petit, les tables se remplissent et cailles dorées bien dodues  –deux par personne - ( 18 E), gambas rôties ( 18 E) régalent les clients dans un joyeux brouhaha et un service souriant (bilingue ). On fera l’impasse sur le plateau de fromage ( 9 E) mais on finira son verre d’ Anjou Terres Chaudes ( 4 E) avec une tarte maison aux myrtilles . Bref, le restaurant Le Bien Décidé a de la patte côté fourneaux , de bonnes manières et du savoir (bien ) vivre ! Jean Carmet aurait adoré, c’est dire !  Le Bien Décidé ,117 rue du Cherche Midi, 75006 Paris ; tel :  01.45.48. 39. 29 .lebiendecide@gmail.com

Voir les commentaires

Astuce....

12 Avril 2011, 13:46pm

Publié par leboudoirdemadame

Des gens bouchés il en existe  des tonnes comme... les éviers mais ceux-çi sont plus façiles à traiter ...bref si votre évier de cuisine est encombré par des particules alimentaires ( et non pas élémentaires) ...vider dans le syphon un  yaourt au bifidus et laissez agir une nuit. ( surtout ne pas verser de l'eau ) . 

Voir les commentaires

Romanov, Esterhasy and co...

8 Avril 2011, 15:33pm

Publié par leboudoirdemadame

Vite un ticket d'entrée pour découvrir à la Pinacothèque de Paris, les collections de peintures de la famille impériale des Romanov et celles des princes collectionneurs Esthérazy. Un programme chargé mais dûment balisé par des panneaux informatifs ...Ils  s'avèrent indispensables aux visiteurs en manque de repère ou tout simplement désireux de "creuser" davantage ce qui poussait ces "amateurs" éclairés et mécènes à s' entourer de tels chefs d'oeuvre  ! Du côté des Romanov, chaque tsar de Pierre le Grand à Nicolas I en passant par Catherine II , apporte sa contribution à la constitution de ce qui sera le musée de L'Ermitage (devenu  le plus grand musée du monde ) avec notamment,  le magistral et étonnant David et Jonathan de Rembrandt ou le Christ Salvador Mundi du Titien.

Chez les Esterhazy, une cinquantaine  de tableaux comme le Portrait d'un jeune homme ou la Madone Esterhazy de Raphaël , illustrent le goût et la magnificience de ces grands aristrocrates hongrois .Une plongée dans l'art mais aussi dans l' histoire ! A noter entre les deux expositions, un passage obligé et rafraîchissant : la collection permanente de la Pinacothèque qui rassemble dans les mêmes salles, les oeuvres  de peintres de tous siècles et de toutes écoles : Pollock, Brueghel, Van Gogh, Staël, Kandinsky, Modigliani ... tous coexistent avec leurs peintures rassemblées par thèmes transversaux : nature, portraits....Une super initiative rendue possible entre autre par le prêt de collectionneurs privés et, superbement orchestrée par l'historien d'art  Marc Restillini désireux de nous faire découvrir toiles et chefs- d' oeuvre comme dans un salon privé . Les Romanov tsars collectionneurs et Les Esterhazy, princes collectionneurs à la Pinacothèque de Paris, 28 place de la Madeleine, 750008 Paris (  jusqu' au 29 mai 2011)

Voir les commentaires

Vive Morning Glory !

3 Avril 2011, 14:36pm

Publié par leboudoirdemadame

Les comédies américaines ont ceçi de réjouissant c'est qu'elles osent aller à fond dans le genre. Dernière en date, Morning Glory réalisé par Roger Michell qui nous avait déjà ravi avec les amours de Julia Roberts et Hugh Grant dans le délicieux Coup de Foudre à Notting Hill sorti en 1999. Cette fois, Imaginez une jeune productrice TV, Becky Fuller ( Rachel Mc Adams) aussi paumée professionnelement que sentimentalement et qui n' ayant plus rien à perdre accepte de reprendre en main la matinale du matin qui dévisse sec côté audience. Pour l'aider dans cette tâche, elle fait appel à un vieux routard de l'info,  Mike Pomeroy ( Harrison Ford ) aussi mal embouché que capricieux et dont le sale caractère atteint son paroxisme quant il est en direct à l'antenne façe à sa co- présentatrice,  Colleen Peck ( Diane Keaton) qui en vrai pro et fine mouche se sort de tous les coups tordus qu'il lui fait . S'en suit donc entre eux, des confrontations et situations comiques qui disont le,  font à elles toutes seules l'intérêt et le pep's de ce film .De la haute voltige qui en fait oublier le challenge désespéré de Becky Fuller dont l'agitation attisée par un coup de foudre n' a d' égale la nécessité de remonter la notoriété de la chaîne . Une nécessité qui oblige encore ce duo imprévisible Mike Pomeroy/ Colleen Peck  à des challenges et surenchères  journalistiques auxquels Harrison Ford et Diane Keaton se prêtent en ayant l'air de s' étonner et de s'amuser beaucoup ! Le baiser de Diane Keaton sur "la bouche" d'une grenouille est un grand moment ! Morning Glory , sortie mercredi 6 avril .

Voir les commentaires

Ralph's ou pas?

1 Avril 2011, 13:03pm

Publié par leboudoirdemadame

Une découverte autant qu'une déconvenue : Le Ralph's  Ralph Lauren, plus " cantine" de modeux qu'autre chose ! sis à St Germain des Prés Paris - et pour l'anecdote  installé dans d'anciennes écuries - impose l' heure du  déjeuner. Vous désirez réserver une table pour 13h ( quatre jours plus tard ) ? Et bien non ce sera  13h 30 et pas question de discuter, l'hôtesse tel un automate, répète en boucle : 13h30, 13h30 ,13h30 ....Un comble ! Osons dire que c'est même se ficher du monde quand la pièce de viande affiche à l'aise ses 60 E ! A moins d'être maso ou un gogo pas question de céder : on ira brouter son foin ailleurs en l'occurence sur le même trottoir quelques mètres plus loin au Café Louise, un tout nouveau bistrot bien sympa et où le client a le droit de déjeuner à l' heure qu'il veut ! Café Louise, 155 bd St.Germain 75006 Paris; tel : 01.42.22.88.98.

Voir les commentaires

Canapés façon sushis !

27 Mars 2011, 14:38pm

Publié par leboudoirdemadame

Astuce plus que savoir- faire cette recette de canapés présentés comme des ...sushis!

Recette pour une "coktail party "entre amis ( 5/ 8 personnes )

-Un pain de mie 100% mie sans croûte type Harris.Soient vingt tranches.

- un rouleau à pâtisserie

Le principe est simple : vous affinez chaque tranche de pain de mie avec un rouleau à pâtisserie jusqu' à obtenir une tranche fine  comme une feuille de  papier.Ensuite vous tartinez avec la préparation de votre choix : tarama, purée d' avocat, de fromage frais aux herbes fines ,tapenade,ect...ou comme içi vous étalez de fines lamelles de saumon fumé. cela peut être aussi du jambon de parme... Quand toutes vos tranches sont prêtes ,vous les enroulez sur elles-mêmes et  au final avec du papier genre Scellofrais. Vous placez la préparation au frigidaire quelques heures ( minimum 8).Au moment de servir, déroulez les rouleaux et tranchez-les  en rondelles avec un couteau bien aiguisé.Effet maxi garanti ! Recette Alice Desfourneaux

 

P1030866.JPG

Voir les commentaires

Une femme,une peinture : Annick Perez

18 Mars 2011, 08:19am

Publié par leboudoirdemadame

 

P1030822.JPG

Une "patte" et un trait sûrs, un univers très personnel…c’est ce qui distingue le talent en peinture... d’où notre coup de cœur pour Annick Perez à découvrir en six questions/réponses.


1) Inné ou acquis votre talent ?


 Peindre pour moi est un peu dû au hasard. ..l’ors d’une ballade à St. Germain des Prés , j’ai rencontré un professeur, un espagnol a la passion communicative et commencé ses cours mais au troisième… désertion totale car le besoin de travailler seule s’est imposé ! Parallèlement , j’ai fait l’école des Beaux Arts mais section …architecture. C’est en 1989 que j’ai exposé pour la première fois  à l’hôtel Lutétia . Toujours St.Germain des Prés !


 2) Quelles sont vos sources d’inspiration ?


 La sensualité et le " chic " de Lempicka  m'ont beaucoup influencés comme les œuvres  de Fernand Léger qui inspirait Lempicka !... Aujourd’hui je me détourne de  ce style de peinture même si inconsciemment dans mon travail, on y trouve encore des traces. L'expressionnisme allemand m'a touchée aussi mais je m’en éloigne de plus en plus .


3) Votre " code couleur " est-il immuable ?


Quand j’ai débutée, les couleurs étaient  vives,  décoratives, avec une influence très  Art- Déco : noir, gris, rouge ....  Depuis 2 ou 3 ans, je travaille uniquement cette palette .En plus, le rouge pour moi a valeur de symbole, il exprime la chance ,une valeur rare, magnifique. Quand j’y réfléchis je me dis que c’est peut être aussi un talisman.


4) Cette femme dans vos tableaux, c’est vous ?


Disons qu’elle me ressemble ! D’autant qu’elle est souvent placée dans un contexte qui l’isole des autres. Ou alors elle s’exclue elle-même ! En fait comme elle , je crois que je suis  une parfaite " asociale" mais  une "asociale" qui s’ intéresse aux autres et les aime. C’est mon petit paradoxe intime !


 5 )Actuellement une exposition* met en lumière la peinture d' André Masson. Pensez-vous comme lui que "acte même de la création est un drame" ?


  Tout est un drame ; la vie, l’amour … et tout est futile aussi ! En fait drame et futilité sont liés et indissociables. Plus précisément, et c’est une expérience personnelle, je pense que  la création ne rend pas heureux ! 

 

6)Etes-vous plus peintre qu’écrivain ( dernier ouvrage paru : You’re Beautiful , edts Philippe Rey)

  Je crois que je suis les deux…définitivement. Plus peintre qu'écrivain quand je peins... Plus écrivain que peintre quand j'écris ! Une dualité qui se nourrit l’un l’autre.C' est  un état  qui me ravit ! (propos recueillis par DLK )

Informations. Les grandes galeries de Paris  ( rue Mazarine, Miromesnil, Seine …) et province ( Cannes, Deauville…)accueillient les œuvres d’ Annick Perez mais pour le moment, c’est sur le net que l’on peut les découvrir sur son site officiel : www.annick.perez.fr .Pour les acquérir consulter le site marchand : FB CITIZEN en INBOX .*Exposition André Masson,musée du Montparnasse jusqu'au 3 avril.


 

Voir les commentaires

"Brève histoire du monde"

14 Mars 2011, 10:00am

Publié par leboudoirdemadame

Plus fort que le tour du monde en quatre vingt jours de Jules Vernes, c’est l’  ouvrage d’  Ernst H. Combrich ( historien de l’art)  récemment réédité  aux éditions Bibliothèque Hazan ! En un peu plus de trois cents vingt pages, c’est toute une perspective claire et dégagée de tout esprit partisan qu’il révèle  sur l’histoire de l’humanité. Employant le « tu « à la manière d’un grand frère  , il nous raconte les grands faits historiques d’une manière simple « allant de soi » et comme s’il ne s’arrêtait jamais de parler  ! Pas de bla bla, de propos obscurs , biaisés…Autant dire que le lecteur redevenu élève de terminale , l’écoute et « ingurgite « trois mille ans d’histoire sans piper mot ni sensation d’ indigestion  ! Antiquité, Moyen Age, Renaissance, Siècle des Lumières, Empire, …défilent et s’enchaînent à un rythme endiablé !, ponctués  par des portraits d’hommes emblématiques de leur temps notamment ,l’empereur de Chine  Qin Tsin Huangdi ,Alexandre Le Grand, Cyrus et moins médiatisés, Pepin le Bref ,Rodolph de Hasbourg au 13è siècle, le dernier des vrais chevaliers !Autre point fort de l’ouvrage : Ernst H. Combrich dénoue comme un chef, la complexité de certains faits historiques  comme par exemple L’époque des grandes invasions et son  méli-mélo entre les Huns, les Wisigoths….qui à l’école nous prenait invariablement  la tête ! Distrayantes et instructives, les anecdotes sur les grandes et petites découvertes : la boussole, le calendrier romain de Jules César ; le sens de certains mots par exemple : Dracon et « draconien » ect...Bref Brève Histoire du Monde est un ouvrage sans prétention qui remet à niveau ce qu’on avait appris et…oublié ! Brève Histoire du Monde , Ernst. H Combrich  edts Bibliothèque Hazan . A signaler également du même auteur, Histoire de L’Art traduit en dix huit langues  ,un succès ininterrompu.   DLK.

Voir les commentaires

Partir à Pâques !

14 Mars 2011, 09:43am

Publié par leboudoirdemadame

Pascua dominique 0871

Le propos n'est pas de se substituer à un guide mais de vous donner l'envie de partir à l'île de Pâques , ce petit bout de terre , le plus isolé du monde où il n' y a plus âme qui vive à  moins de 2000 kms (sur l'île de Pitcairn peuplée par les descendants des Révoltés du Bounty - voir un livre d'histoire ou le film du même nom !- )C'est dire que lorsque l'avion de Lan Chile  fait son approche après avoir survolé le Pacifique infesté de requins ( durée de vol: cinq heures environ ), on se sent heureux de toucher de sol !Dès l'arrivée,accueil en musique comme à Tahiti avec  colliers de fleurs ,légereté de l'air... une ambiance qui confirme que vous êtes bien en Polynésie ! Une Polynésie un plus sauvage, un plus austère ( clin d'oeil aux Marquises ) que nos îles françaises mais Polynésie tout de même. Le grand sujet du voyage ,c'est bien sûr les fameux Moaïs que l'on est pressé de découvrir  car  enfin, c'est bien eux le but du voyage .Autant vous le dire tout suite : ils le valent bien.! Dans les images que j'en avais ,ma priorité allait à ceux tournés vers l'océan les seuls de l' île ! Allez savoir pourquoi...Mission accompli  donc sur le site d' Ahu Akivi où sept moais , témoins d'un passé enfui fixent imperturbables l'océan et... l'éternité .Une vision  époustouflante  par sa magnificience,sa majesté comme tous les lieux habités par ces statues  .Question : mais pourquoi ces moais  fascinent-ils autant ? Tout le mystère et l'attrait de Rapa Nui est dans cette interrogation !Aussi prenez le temps d'y réfléchir .Cette méditation est le signe que ce voyage interpelle .Pas de doute , plus on crapahute plus l'on découvre des merveilles et plus on s'interroge . Quelques lieux incontournables : le site du volcan  Rano Raraku avec  "La fabrique" une étendue qui surplombe le Pacifique. C'est là où l'on  sculptait ces géants de pierre , à même la roche à flan de volcan pour les proposer ensuite à la vente en les faisant rouler jusqu'au niveau de la mer.L'oeil alors cherche à voir plus : moaïs renversés, moai en ébauche de vingt mètres de long jamais terminé, moaïs enfouis dans l'herbe...Jour après jour, le spectacle se poursuit avec de superbes  marches  ou ballades a cheval (  incontournable si vous pratiquez l'équitation ) en bordure d' océan , égrenées de stops en stops  pour découvrir le coeur battant d'autres merveilles comme le Rano-Kau avec le mythe de l'homme oiseau,  le cratère du Rano Kano à l'extrémité ouest de l'île où jusque dans les années 70, les habitants venaient chercher de l'eau , la sublime petite plage d' Anakena avec les palmiers oscillant au vent, le sable blanc , l' eau bleu turquoise, la baie de Lapérouse au sable cette fois tout rose.... Des chevaux par milliers - un peu plus de six mille- (le double des habitants !), complètent cette magie sauvage , ces étendues silencieuses et  préservée du tourisme de masse.

Informations pratiques. Trois, quatre  jours suffisent pour avoir un vision à peu près complète de Rapa Nui. L'île offre peu d'hôtels vraiment à la hauteur du lieu , celui de la chaîne Explora , quasiment unique est superbement situé.Trente chambres  où abondent le bois, la pierre volcanique et l'espace ! ( www.explora.com ) Le seul hic? il est cher et sa cuisine orchestrée par un chef français est à mon avis prétentieuse. Pour se loger à moindre frais, se rabattre alors sur l'Altiplanico à flan de collines ( www.altiplanico.cl) et proche du réputé centre de plongée de Michel Garcia : Orca Diving Center (www.seemorca.cl) qui loue aussi de superbes villas pour les grandes familles .Les autres offres hôtelières sont à regarder de près, souvent des bungalows correctement agençés ( heureusement car là aussi les prix sont malgré tout éléves:,environ 28O E par nuit et par personne ) mais coincés sur des terrains exigus  sans charme sans vue où l'on s'attend surtout à voir des poulaiilers er cages à lapins  ! Deux seuls hébergement sympas  et avec jolis jardins :Tadéo et Lili ,un couple franco/pascuan ( www.tadeolili.com ) et Chez Jerôme, un guide certifié par l'Unesco  (www.chezjerome.net) . Pour plus d'explications voir aussi le site www.santiago-du-chili.info et le guide Chili et île de Pâques , bibiothèque du voyageur Gallimard, le plus clair dans les explications sur l' île ce qui n'est pas le cas pour d'autres... Enfin pour les fanas de shopping in extremis , sachez que les souvenirs proposés jusque dans l'aéroport sont assez laids  ( même le charme du kitsch ne prend pas! ) . Ne  reste à offrir que votre enthousiame pour Rapa Nui et vos photos !DLK

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 41 42 43 > >>