Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
leboudoirdemadame

Des animaux et des hommes au Musée de la Compagnie des Indes de Lorient

9 Juillet 2018, 09:43am

Publié par leboudoirdemadame

Européen monté sur un lion, Chine,dynastie Qing, règne de Kangxi ( 1662-1722) Dépôt du musée national des arts asiatiques-Guimet

L’attrait pour le monde animal et sa protection ne cesse de grandir . Depuis le 23 juin, c’est tout un aéropage d’ animaux que le Musée de la Compagnie des Indes de Lorient propose aux visiteurs de découvrir et sous un angle précieux : des animaux  dessinés, peints sur porcelaine de Chine . 

« L’or blanc », inventé au cours de la dynastie Tang ( 618-907)  a fasciné très tôt les Européens et on peut dire que c’est presque pour eux qu’au XVIIè siècle , sous la vogue de l’exotisme extrème-Oriental que les porcelainiers ont reproduits animaux domestiques tels que chiens et chevaux , volatils au plumage délicat et coloré mais aussi des animaux sauvages tels  lions comme ceux de Fô propres à la culture asiatique.

Cette délicate et instructive exposition à laquelle participe le Musée Guimet de Paris se tient jusqu’au 15 décembre 2018, de 10h à 18h30, tous les jours jusqu’au 31 août, de 10h à 18h, tous les jours sauf le mardi en septembre, de 13h30 à 18h tous les jours sauf le mardi du 1er octobre au 15 décembre 

Musée de la Compagnie des Indes, citadelle de Port-Louis .http://musee.lorient.fr  tel:02 97 82.19.13

Voir les commentaires

Quand la lavande se sucre...

8 Juillet 2018, 14:37pm

Publié par leboudoirdemadame

 

sucre au parfum et saveur de lavande....

Toute bête ,toute simple pour ensoleiller vos compotes de fruits jaunes : pêches, abricots, melon.... cette recette de sucre parfumé à la lavande .Il suffit d'égrener quelques brins  dans du sucre semoule , de préférence blanc car plus neutre de goût que le pur canne et le tour est joué.

Bien évidement, la lavande ( rincée et séchée à l'air libre avant l'utilisation )  doit être irréprochable comme celle de... mon jardin ! La choisir donc non traitée et mieux encore, bio .

Dans un pot à fermeture hermétique , on "empile" lavande et sucre par couches . Comptez  cinq à sept brins pour 500 grammes  de sucre mais rien n'empêche d'en mettre moins ou plus !

Petit à petit, le sucre s'imprègne du parfum . Au bout de quelques semaines, sous l'effet des huiles essentielles qui l'humectent , il s'agglomère et se cristallise.C'est normal .Il suffit de brasser le sucre  avant de l'utiliser.

Voir les commentaires

Le snobisme de la confiture ...

3 Juillet 2018, 09:06am

Publié par leboudoirdemadame

confiture maison : oranges, citron bio et éclats de gingembre frais ....

La bonne confiture , on nous en fait tout un plat avec certaines marques huppées excellentes certes mais qui la vendent à prix d'or alors que chaque gourmand peut arriver au même résultat et en payant moins cher.

Démonstration faites avec ma propre expérience : faire une confiture de kiwis/banane réalisée dans une ...machine à pain Moulinex Uno, programme 14 ! Ma recette : 

- six kiwis épluchés

- 1 banane coupée en dés 

- 45O  grammes de Confisuc 

- le jus d'un citron 

Pour ma part j'ai haché les kiwis séparément dans un Magimix  mini en surveillant bien pour ne pas passer le seuil où les fruits deviennent de la purée ...j'ai transvasé le tout dans une jatte et j'ai rajouté la banane coupée en dés , le jus de citron et le Confisuc en laissant mariner tout cela  deux heures sans oublier de "touiller"  de temps en temps.

Ensuite, on verse la préparation dans le bac de la machine à pain programme donc 14 ( programme confiture) et après 1h 05 de cuisson ,la confiture est faite . On peut avant de mettre en marche recouvrir le dessus du bac avec un papier d'alu pour éviter les possibles projections .

Dans tout les cas faire attention quand on retire ce bac. C'est très chaud ! Ensuite, on met en pot dans des pots ébouillantés qu'on retourne et qu'on laisse refroidir à température ambiante .Le résultat en bouche ? Extra . Du coup j'ai  refait une autre confiture avec des oranges et citrons bio ( avec écorces ) et  éclats de gingembre frais ( voir photo in progress ) . La prochaine ? Tomates cerises . (rouges/jaunes/oranges) et ananas . Alice Desfourneaux  

Voir les commentaires

Clic Clac

3 Juillet 2018, 06:57am

Publié par leboudoirdemadame

.

le temps de la lavande sur le plateau de Valensole...(photo dl)

 

Voir les commentaires

Danse et football : "un même art ? "

30 Juin 2018, 14:46pm

Publié par leboudoirdemadame

Pour les amoureux de la danse classique:les Mémoires de Marius Petipa, éditions Actes Sud

Partant du principe qu'un match de foot est une sorte de ballet avec sauts ,entrechats...très technique et artistique ( mais oui une fois qu'on le vit en dehors de tout ce qu'il y a autour et souvent de déplaisant :scandales, marchandages financiers...), on peut le penser ...

Impression confortée ce matin avec  Mémoires de Marius Petipa ( éditions Actes Sud ) qui fût avec Tchaïkovski, le créateur du Lac des cygnes et de La belle au bois dormant.

Grand écart direz-vous entre le ballon rond et les chaussons de danse? Pas tant que cela ! 

Donc plongée totale  sur  la vie de cet homme inspiré qui développa  au XIXè siècle l'une des écoles de danse parmi les plus importantes de l'Occident.

Né à Marseilles ( vive l'OM ?), Marius Petipa qui  eût comme élèves Nijinski, Fokine, Pavlova...raconte dans ses Mémoires, ses années de formation, son expérience de danseur  sans oublier d'y glisser intrigues, révélations de manigances et autres , tout en menant son travail "d'entraîneur" pardon de Maître de ballet .

Cet après-midi, Griesmann portera-t-il l'art du ballon rond au sommet de son art comme le fît en son temps Petipa pour la danse ?

Mémoires, Marius Petipa, éditions Actes Sud

Voir les commentaires

Une découverte : la vérité et autres mensonges de Sasha Arengo

27 Juin 2018, 15:59pm

Publié par leboudoirdemadame

Limpide dans sa noirceur : La vérité et autres mensonges de Sasha Arango ,éditions Albin Michel

Il y a comme ça des livres en attente et puis un jour,  pif paf pouf ...On le prend , on le lit et on se régale. Dernier en date en ce qui me concerne : La vérité et autres mensonges de Sascha Arango ( edts Albin Michel ) paru en 2014 et auquel je n'avais pas encore touché .Dès la première page, c'est bien noir, bien sordide et laisse augurer de la suite en crescendo .Comme le dit la quatrième de couverture  "un thriller machiavélique où plane l'ombre de Patricia Highsmith" ... que pour ma part j'ai toujours eu du mal à décoder mais là, l'intrigue coule de source avec un héros, Henry auteur par supercherie, une maîtresse qui échappe à la norme  ( du style "sois belle et tais toi "!) comme l'épouse Martha. Ce trio, assez déglingué  tel un château de cartes brinquebalant , fonce direct dans un gouffre sidéral dont le lecteur lui n'a pas envie de sortir .

A noter La vérité et autres mensonges est le premier roman de Sasha Arango, un scénariste allemand réputé et dûment récompensé  .Ce roman : un premier coup réussi où succès, amour, trahison passion, jalousie et  sombres desseins mènent une danse que même le diable ne peut suivre

La vérité et autres mensonges, Sasha Arango, éditions Albin Michel 

Voir les commentaires

Un hôtel magique : l 'Adlon à Berlin

26 Juin 2018, 13:33pm

Publié par leboudoirdemadame

l'hôtel Adlon de Berlin sur la Unter Den Linden

Si l’on peut appeler un hôtel « centre névralgique  » d’une ville c’est  bien l’ hôtel Adlon de Berlin . Posé à la frontière de ce qui était l’Allemagne de l’est et de l’ouest à deux pas de la porte de Brandebourg, cet hôtel qui est resté un champ de ruines jusqu’à la chute du mur en 1989, a retrouvé depuis tout son prestige et son attrait pour les visiteurs qui ne manqueront pas de rêver a ceux plus anciens qui ont fait sa réputation: Les Tsars de Russie et plus proche de nous : Charlie Chaplin, Marlène Dietrich, John Ford ….

Assis dans le bar du  lobby aux mille lumières, au fond à droite et avec si possible un drink à la main ( difficilement de choisir il y en a tant !) ,l’horloge du temps défile… Certes ce cinq étoiles pratique des prix en rapport mais en cette saison d’été, des offres spéciales sont proposées jusqu’au 30 septembre avec par exemple un package (une nuit + petit déjeuner + accès à la piscine et l’espace bien être) au prix de 212,50 E .
 
Ce qui est formidable à l’Adlon c’est aussi sa situation proche du fameux Tiergarten ( un des grands parcs de Berlin ) et aussi sa localisation sur la fameuse avenue Unter Den Linden (" sous les tilleuls" ) qui pas loin, dessert l’île aux musées ( cinq en tout ).
Impossible de ne pas les visiter ces musées d’autant qu’ils regorgent  de merveilles comme par exemple le merveilleux monument dit hôtel de Pergame d'un bleu céleste inoui et plus classique, le buste de Nefertiti... 
Côté nourritures terrestres, Allemagne oblige, ne faites pas l'impasse au restaurant Quarre de l’Aldlon à la célèbre Curry Wurt servi avec des frites ( 17 E ) mais rien n'empêhe de choisir des mets plus "nobles" !  Sinon proche de l’Adlon sur la Franzosische Strase , une brasserie tout aussi typique que la Curry Wurt : le Borchardt ,haut lieu de l'intelligensia berlinoise d'hier et d'aujourd'hui ....où là aussi le temps est suspendu...
De retour le soir à l'hôtel Adlon, ne manquez pas de jeter encore un oeil sur la porte de Brandebourg toute illuminée a moins que vos moyens vous l'ayant  permis, de la terrasse  de votre chambre située à l'étage face à elle. Un spectacle inoubliable, chargé d'histoire.
 
Hôtel Adlon Kempinski , Unter Der Linden 77 ,10117 B, Allemagne. Tel: +49 30 226 10 
www.kempinski.com 
Pour en savoir plus sur les musées de la ville:www.visitberlin.de  

Voir les commentaires

Carpaccio de fraises au basilic

17 Juin 2018, 09:02am

Publié par leboudoirdemadame

 

Tout simple mais minutieux ce dessert fruité . Le principe : on coupe les fraises en fines tranches que l'on dépose sur une assiette de service plate et blanche ( le rouge ressort mieux ) .Très important : l'outil, un couteau à fine lame ( surtout pas crantée ) ; le choix des fraises : assez fermes comme la variété Mara des bois et celui aussi du basilic : un basilic à fines feuilles .Plus parfumé que le classique, il développe une note un peu musquée qui le rapproche de celles de ces fraises.

En option : on peut  au moment de servir arroser le carpaccio avec un jus de citron vert additionné d'un peu de  sucre glace.

la saison des fraises .....

 

Voir les commentaires

Découvrir Philip Roth avec son Amérique aux éditions Quarto Gallimard

16 Juin 2018, 12:58pm

Publié par leboudoirdemadame

 

une écriture qui coule comme eau de source....

Par quoi commencer QUAND on a jamais lu comme moi du Philip Roth ? Je dirais la "série l'Amérique" avec : Pastorale américaine, J'ai épousé un communiste, La tache, Le complot contre l'Amérique ( içi en Quarto Gallimard) . Un volume qui narre plus de quarante ans d'histoire américaine ( de l'avant guerre aux années 80 ) .L'auteur en fait un analyse très juste ,révélatrice d'une société confrontée à des bouleversements loin des vies idéales ,prototypes du rêve américain. Une sacrée mise à niveau qui se descend comme un verre de citronnade un jour de grande chaleur ! A noter :le démarrage fulgurant de La tache .DL

Voir les commentaires

A lire : Journal d'Irlande de Benoîte Groult aux éditions Grasset

13 Juin 2018, 14:05pm

Publié par leboudoirdemadame

Benoîte Groult : une femme qui a su garder le cap...

 

La perspective de l’âge finit toujours un jour ou l’autre à interpeller celui ou celle qui est concerné. Personne n’y échappe et encore moins en son temps, l’écrivain Benoîte Groult disparue en 2016. La sortie de son Journal d’Irlande aux éditions Grasset fait écho à cette étape inéluctable et cruciale. Un écho qui a déclenché le besoin d’en savoir plus !

Dès les premières pages le lecteur est conquis par le texte alerte, vif et  plein d’humour dont d’ailleurs la première phrase est « A notre âge! » . Une interjection formulée par son mari, l’écrivain Paul Guimard dubitatif eu égard justement à l' âge du couple ( tous deux ont dépassé largement la cinquantaine) devant la location d’un camping car brinquebalant destiné à sillonner l’Irlande à la recherche d’une maison du côté de Cork .Un road moovie qui ne manque pas de sel ni d’embruns comme le fameux « drizzle » .

Durant vingt six étés ( des années 1977 à 2003), Benoîte Groult narre par le menu, sa passion de la pêche, du bateau sur son Drennec,  au sein d’une vie locale haute en couleurs et figures pittoresques allant des enfants aux teints d’albâtre constellés de taches de rousseur, aux « paysans comme on en voit plus en France » et aux vieux briscards de mer.

La rusticité de cette vie qui la rend heureuse, tonique à force de travaux divers ( navigation à la rame, relevage des casiers...) est entrecoupée de visites d’amis comme François Mittterand, Elisabeth et Robert Batinder , Jean-Loup Dabadie et son épouse Marie, Régis Debray... Encore plus magistrale, l’arrivée en 1980 du navigateur Eric Tabarly à bord de son Pen Duick VI.  

Tout ce petit monde reçu « à la bonne franquette » dans la maison du couple et  devant des tablées de  homards, oursins, bouquets et étrilles pêchés par Benoîte, témoigne de moments de bonheur et félicité loin des mondanités et tumultes .

Le tumulte, Benoîte Groult le réserve si l’on puis dire à sa double vie entre son mari et amant américain, Kurt rencontré en 1945 et retrouvé dans les années 60. 

Cet « entre deux » sans tabou ni secret (Paul Guimard est parfaitement au fait de la situation ) plein d’humour parfois et de rosserie ( Benoîte non contente d’appuyer chez les autres là ou ça fait mal agit pareillement avec elle même ) fait de Journal d’ Irlande, un témoignage authentique sur l’amour, la jalousie, la vie conjugale, l’âge, le renoncement…

L’écrivain et féministe qu’est Benoîte Groult et qui a tant aimé la mer  a su mener sa barque en gardant toujours le cap.

Journal d'Irlande, Carnets de pêche et d'amour 1977-2003  Benoîte Groult .Texte établi et préfacé par Blandine de Caunes, aux éditions Grasset 

Ce journal  donnera sans doute envie de (re) lire certains titres de Benoîte Groult (Les vaisseaux du coeur, Cette mâle assurance, La part des choses et avec sa soeur Flora, Journal à quatre mains... ) et de Paul Guimard : Les choses de la vie qui a donné dans le film éponyme de Claude Sautet un des plus beaux rôles à Romy Schneider.

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>