Pour qui aime Chopin cet ouvrage le comblera d’aise car il met en lumière sa vraie personnalité ! Et on ne peut qu’applaudir car il se révèle comme on veut qu’il soit… selon notre cœur : une image pure ,sincère, vraie .Jamais on ne le prend en défaut ,seul peut être le pêché de coquetterie …vestimentaire ! Trop souvent décrit comme un pianiste de salon , P1030710.JPGprécieux, éthéré  Frycek prend une toute autre dimension grâce à l’ouvrage méticuleux de Tadeusz A.Zielinski . Ce musicologue, auteur d’ouvrages sur Bartok et l’harmonie moderne,  a consacré plusieurs années de recherche à Chopin .Il y rétablit à travers ses huit cents pages (agrémentées de photos et extraits de partitions majeures), quelques vérités trop souvent  déformées par une certaine critique, agacée sans doute par ses manières aristocratiques ( de par ses parents ,son père surtout, il avait reçu une éducation au-delà du commun ) ).. .Oui Chopin préférait se produire  en privé ( contrairement à  Listz et Thalberg) non pas par coquetterie, élitisme mais parce que son jeu « bas » tout en finesse, avait besoin d’une atmophère intime, recueillie  pour être entendue  d’autant -autre révélation- qu’il se voulait avant tout compositeur plutôt que pianiste et que pour être comprise et appréciée , sa musique, révolutionnaire pour l’époque, exigeait des connaissances que n’avait pas le tout venant ! ….Tadeusz A. Zielinski dénoue consciencieusement le processus de création de Chopin et les plus armés musicalement  des lecteurs et mélomanes se délecteront à la vue des compte rendus d’œuvres classés par genre …. polonaises, sonates , mazurkas, ballades, études y sont détaillées, décortiquées  mesures par mesures ! Cet ouvrage, axé sur l’œuvre n’omet pas le  Chopin privé : l’ homme sensible, artiste dans l’âme mais aussi bon vivant,  farceur, malicieux ,comédien à ses heures , fidèle à sa chère Pologne qui lui inspirera beaucoup des ses œuvres . De ses amours, l’on retiendra la douce Marie Wodinska et bien sûr l’inoxydable  George Sand !Une vie fauchée dans la fleur de l’âge mais une œuvre intacte toujours vivante ( Frederic Chopin   de Tadeuse A. Zielinski (Editions Fayard ).DLK

Retour à l'accueil