STG vieux 198Ce qu'il y a dejubilatoire à observer les expats francophones, c'est leur suffisance dès qu'ils évoluent dans un milieu sécurisé ! Au restaurant Baco de Santiago du Chili,ils pullulent en grappes,les femmes surtout qui dans de grandes envolées lyriques et gesticulations apostrophent de table en table relations et faux ou vrais amis...Mais bon ,l'essentiel est ailleurs : dans l'assiette.Le lieu est agréablement rafraîchi par une clim contrôlée et les immenses baies vitrées permettent de voir dehors et ...être vu. Un tantinet snob, on l'aurant compris, Baco situé a proximité de l'ambassade de France propose une cuisine qui se veut française... Ce restaurant qui tient plus de la brasserie y réussit notament avec des produits d'excellente qualité comme le confit de canard, le foie gras et les viandes, notamment le filet béarnaise bien que la sauce, chichement servie manque d'onctuosité.Ceçi dit les plats sont joliment présentés sans tomber dans le chichiteux. Le service,béat où l'obligation de sourire, prime quoique le client dise, fait plaisir à voir.On pardonne qu'il soit lent.Enfin,arrive le plat commandé: des crevettes Tigre. On ne s'étouffera pas vu leur nombre : deux et ce n'est pas la "tombée d'épinards" qui va caler le client ni les deux rondelles de pomme de terre en glissade sur le côté de l'assiette.La clientèle française( mature) et chilienne (à dominante elle,jeune) papotent entre deux bouchées .Des jolies filles picorent leurs assiettes de fromages soi disant français mais viennent-ils vraiment de nos pâturages? Vus de loin,on peut en douter comme les huîtres trop semblables à celles du Chili.Ce qui décoit vraiment chez Baco c'est le peu de générosité avec laquelle les assiettes sont servies.Très chiches comme les à côtés : beurrier minuscule, pain qu'il faut réclamer, sauce au compte goutte ect...C'est inadmissible vu les prix pratiqués et le peu de charges infligées aux restaurateurs du Chili. Banco Baco ? Avis mitigé car tout çà frise la mesquinerie.Banco fait son beurre et le client régle la note...salée pour le peu qu'on lui sert. A noter : l'absence de voiturier dans ce quartier encombré, embouteillé....ridicule ! Restaurant Baco calle Nva de Lyon 113 ,Providencia, Santiago du Chili.Tel: (2) 231 4444.Bref Baco ? Y aller ou pasd ? Si la nostalgie de la France vous manque, offrez vous cette virée et prévoyez un en cas au retour chez vous. Alice Desfourneaux

Retour à l'accueil