Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

leboudoirdemadame

lieux, expositions, lectures, photos,traditions, cuisine,films ...un choix critique par une journaliste ..

leboudoirdemadame

Air France fête ses 80 ans: le passager...non !

Menu Airfrance 097Devoir "ingurgiter"quatorze heures de vol avec un départ proche des douze coups de minuit,ce n'est pas une partie de plaisir...l'esprit s'y prépare en imaginant un petit dîner à bord sympa d'autant que là, la compagnie "transporteuse" n'est autre qu' Air France "toujours soucieuse" je cite "de présenter au passager les signatures émergentes de la scène culinaire ". Et bien ce soir de décembre sur un Paris Santiago du Chili en business,ce n'est pas la fête!

Seraient-ce les restrictions budgétaires omniprésentes un peu partout qui privent le passager d'appetizer? Les gaufrettes "cheddar" ont désertées! "On ne sert plus qu'un apéritif de bienvenue" commente l'hôtesse tout sourire. Bon ! Aux oubliettes également,le petit cérémonial des oshiboris (petites serviettes parfumées) censées rafraîchir. 

Ce soir la carte du menu "Bienvenue à bord" dévoile en tête :"quelques plats insolites" de Thibaut Ruggeri,vainqueur du Bocuse d'Or 2013 (formé chez Georges Blanc, Michel Guérard, Jean Claude Vrinat).L'éloge se poursuit :des plats " traduisant son sens de l'épure et de son art de la mise en scène".

Sur ce vol,le passager n'a droit en fait qu'à un seul plat signé du chef: des crevettes" à sa façon,une création "atypique qui ne demande qu'à nous surpendre",présentée dans "sa feuille de soja avec aussi champignons, pomme de terre et segment d'orange".Oui on imagine si bien qu'on le choisit parmi deux électrons libres, plus classiques.

La chef de cabine toujours soucieuse d'alléger la tâche de son équipe "met le couvert". Fini le linge de table siglé avec l'emblème de la compagnie. Une nappe banale la remplace. Voilà le plateau qui déboule avec déjà dessus,le fromage et coincé sur le bord du plateau,une petite assiette où esseulé trône un gâteau non identifiable. On en oublie l'entrée: le traditionnel foie gras,gouteux mais contrairement au passé, servi içi en portion congrue.L'escorte à côté :une fine tranche de saumon si salé qu'on la délaisse!

Relégué aux oubliettes, le chariot où trônaient avant quelques pâtes molles -certes souvent servies glacées mais bon...-, les desserts où l'on pouvait choisir entre pâtisseries,fruits, glaces et sorbets.La carte des vins,elle aussi est restreinte.

Tout ce manquement au raffinement coupe l'appétit! Finalement ,on se passera des crevettes imaginées par Thibaut Ruggeri...

Air France qui fête ses 80 ans cette année avec force initiatives a en tout cas oublié de le faire dans le service à bord.

A cela on peut ajouter côté confort : un siège duraille même pas à 180°, des accessoires de couchage peu amènes :couverture mince et moche( rien à voir avec celle de LAN Chile façon couette ) et une cabine aux couleurs discordantes."Le ciel passionnément" scande la compagnie.Vraiment ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :