Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
leboudoirdemadame

Que penser de Monsieur de E L James aux éditions JC Lattès ?

12 Juin 2019, 08:14am

Publié par leboudoirdemadame

 E L James  Monsieur Londres Cinquante nuances de grey Albanie, Cornouialles

Que penser de Monsieur le nouvel opus de E L James, l’auteure aux cent cinquante millions de lecteurs grâce notamment aux Cinquante nuances de grey? Rien si ce n’est que d’accepter d’être devant le fait accompli : il va trouver lui aussi son lectorat. Ce serait ridicule de pinailler sur ce roman car au fond en matière de lecture chacun son goût . 

Moi ce qui m’intéressait c’est de voir si E L James avait fait évoluer son style, ses thèmes, son écriture  …et bien non ! Monsieur qui dans la réalité du roman se nomme Maxim Trevelyan est bien sûr fort riche, fort titré, fort beau et  fort bien monté, ne déroge pas à la règle qui consiste a faire rêver et saliver les midinettes de tout âge !

On l’aura compris Monsieur baigne dans l’érotico-romance ! Si l’on précise un peut mieux la personnalité de Maxim disons que E L James a enfoncé le clou du romanesque en le transformant en amoureux transi contrairement à l’habitude qui veut que ce soit une mademoiselle ou madame qui se consume d’amour ! Une tactique habile !

Face à Maxim qui bien sûr au début de Monsieur, empile les conquêtes : Caroline ( sa meilleure amie et veuve de son frère ! ) Heather, Dawn, Leticia….apparaît  un matin dans son appartement , une certaine Alessia, une petite blonde Albanaise, réfugiée clandestine … femme de ménage de son état et… virtuose du piano !  

Il se pose la question : «  qu’est-ce qu’elle fait a faire des ménages avec un tel talent ? » .Mystère.

Bien sûr, Maxim avant de comprendre ce qui lui arrive : être amoureux , va endurer les tortures de son bas ventre ( ah ! la petite culotte rose d'Alessia! ) …une mécanique bien huilée  qui nous vaut  joutes sexuelles ,descriptions habituelles : marques de fabrique de l'auteure ....

Pour corser l'affaire, l’histoire d’amour évolue sur un fond de suspens où le bel aristocrate voulant sauver sa belle n’hésite pas à traverser l’Europe  jusqu’en Albanie pour l’arracher des mains de personnages peu recommandables ! Il en viendra même à demander aux parents d'Alessia sa main.Un comble !

On l’aura compris, Monsieur  se lit rapidement car l’histoire, prévisible  sur le fond, nous rejoue d'une certaine façon Cendrillon, l’originalité étant que Cendrillon ici est Maxim et non Alessia  ! Question subsidiaire : est- suffisant pour faire de Monsieur un nouveau best-seller ?

Monsieur , E L James ,éditions JC Lattès 

Voir les commentaires

Sauce pimentée : du rouge piquant qui renouvèle le genre et à bon compte !

11 Juin 2019, 13:11pm

Publié par leboudoirdemadame

Le propos n'est pas de copier la fameuse sauce Rouge Original Tabasco mais de s'en inspirer pour réaliser soi-même une préparation piquante et relevée et à moindre coût car au fond le basique commun aux deux est du.... piment et du vinaigre d'alcool ! 

Je me suis donc amusée à faire ma sauce perso et pour trois francs six sous .Plutôt que de brandir des cl , ml , des grammes je vous donne les proportions en pourcentage : en gros  20% de piment rouge en poudre  et 80% de vinaigre d'alcool .

A partir de là ,on réunit les deux dans un flacon et on laisse mariner le tout au moins quinze jours, trois semaines avant utilisation, le temps aussi que l'odeur du vinaigre d'alcool s'estompe  ( bien fermer le flacon avec un bouchon ) 

L'important est de choisir une bonne poudre de piment rouge .Pour ma part, j'en avais ...d'Inde que des amis m'ont ramené il y a quelques années . A vous, selon vos goûts  de choisir la force de ce piment ...Pour ma part, je l'ai enrichi d'un peu de poudre de paprika qui donne une tournure un peu adoucie et sucrée à la préparation .On peut aussi ajouter du poivre noir en grain.

La préparation obtenue, à conserver au frigidaire  ne singe absolument pas le Tabasco . C'est autre chose qui renouvèle le genre et j'avoue ...je préfère ma "recette" !

Voir les commentaires

Tomates à la provençale : Deux astuces pour enfin les réussir !

9 Juin 2019, 13:19pm

Publié par leboudoirdemadame

tomates, provence, patricia wells, romarin

Entre celles qui ne sont  jamais assez cuites et nulles en saveur car peu rôties, réussir les tomates à la provençale est aléatoire alors que finalement quand on sait c'est assez  simple ! Explication :

En cherchant une bonne recette je me suis trouvée à replonger dans un livre de cuisine, un classique du genre : Ma cuisine en Provence de Patricia Wells. Le secret de Patricia? Utiliser des tomates ovales. Moins juteuses et souvent plus parfumées que les rondes, elles se tiennent mieux  à la cuisson car elles ne rendent pas d'eau .

L'autre astuce consiste après avoir coupées les tomates en deux dans le sens de la longueur, à les rôtir à l'huile d'olive dans une sauteuse ( quatre à cinq minutes  ) jusqu'à ce qu'elles caramélisent ( limite brûlées ). L 'ultime étape ensuite avant de les placer dans un plat qui va au four ( thermostat 6/7  soit 200° pendant une  demi heure ) ? Déglacer  le premier jus de cuisson avec du vinaigre de vin rouge et le verser dans le second plat .Pour ma part j'ai ajouté du vinaigre balsamique.

Bien sûr, les tomates sont à aromatiser avec des herbes : romarin en tête , thym  et sel/poivre. L'ajout d'ail n'est pas nécessaire ! C'est même mieux de s'en dispenser  pour garder l'exclusivité de leur parfum. 

Dans la livre de Patricia Wells, d'autres recettes  comme La bouillabaisse de lapin de M.Henry, les olives noires aux épices, le ragoût de légumes de juin, le gigot d'agneau aux artichauts et pommes de terre, les petits pains aux pignons...avec pour chacune son historique raconté par cette experte auteur  d'autres guides gastronomiques  comme Le Meilleur et le plus simple du regretté Joël Robuchon .

Ma cuisine en Provence , Patricia Wells, éditions Jean-Claude Lattès ( existe aussi en livre de poche )

Voir les commentaires

Tout changer pour que rien ne change : la boutique L'intemporel à Cotignac

7 Juin 2019, 10:11am

Publié par leboudoirdemadame

Il est un village du centre Var, où il fait bon venir et revenir c’est Cotignac et où l’on trouve toujours de quoi satisfaire sa recherche en matière de bon goût. Bref Cotignac offre à la vue de plaisantes boutiques ( et ateliers d’artistes ) dont une,  parmi nos préférées : la bien nommée L’intemporel qui réunit des basiques...intemporels mais aussi les dernières tendances en matière de décoration, objets et linge de maison. Un paradoxe direz-vous ? Et bien non si l’on pense à la formule  « tout changer pour que rien ne change » . L’oeil sûr de Cyril et Christine, les propriétaires,  se charge chaque saison de rassembler pour nous ce dont on aurait envie et même ce que l’on soupçonne pas de devoir s'offrir ou offrir !  

Situé en haut de l'ombragé cours Gambetta, L’intemporel est on peut le dire, furieusement à la page. Qui  découvre cette boutique, est immergé dans une ambiance faite de transparence, fraîcheur et légèreté qui happe l’oeil ! Magie des miroirs dont l’un, gigantesque baptisé «  miroir plumes »  reflète les photophores, les lampes, les bougies posés ça et là, le tout débordant de lumière aiguisée comme le diamant mais aussi de guirlandes à pampilles, de feuillages retombant joliment sur des services à thé, des bols, de carafes ….Pas de doute on aime ! 

A proximité comme flottant dans un souffle d’air, de joufflus poissons- sculptures aux tons de bleu, de vert émeraude attendent que vous les emportiez  …On nage dans le bonheur ! Il y a aussi bien sûr, des pièces de mobiliers uniques ( un autre point fort de L’Intemporel ) oeuvres d’artistes comme ce bahut en lourd métal aux portes coulissantes : une vraie pièce de collection voisinant avec des fauteuils crapauds, des poufs, des coussins aux imprimés de fleurs exotiques... Discrets et joliment empilés on n’ oublie pas les jetés de lit : boutis provençaux ou autres … Objets à tout et objets a rien pour le plaisir : gris-gris, bibelots à offrir aussi en cadeaux d’amitié. Pax de doute,  L’intemporel offre encore cette année telle une scène de théâtre, une belle représentation en matière de décoration. Le public ne peut qu’applaudir !

L'intemporel , décoration et linge de maison , 3 rue Léon Gérard , 83570 Cotignac Tel: 06 85 55 03 40 

Voir les commentaires