Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-10-30T11:01:21+01:00

Une citrouille recyclée qui fait recette….

Publié par leboudoirdemadame
Un duo exquis :coquilles Saint Jacques et purée de citrouille
Un duo exquis :coquilles Saint Jacques et purée de citrouille

Que faire d'une citrouille après Halloween? Elle peut trouver une apogée culinaire avec cette recette élaborée au hasard des victuailles stockées dans le frigidaire ! Confortée par l'idée que les mets de même couleurs doivent s'entendre et s'apprécier cuisinés ensemble, l' association coquilles Saint-Jacques sur une purée de citrouille ne pouvait que fonctionner . On obtient un duo au résultat plus que bon : exquis. Ce qu'il faut :des coquilles Saint-Jacques fraîches , c'est meilleur et avec leur corail (couleur orangée oblige) , de la citrouille ( ou potimaron ) cuit à la vapeur et réduite en purée .Au moment de servir on dresse la purée et on pose dessus les coquilles. C'est vraiment pas sorcier.
Le truc pour booster un peu ce plat ?Braiser les coquilles accompagnée des petits lardons .Recette Alice Defourneaux.

Voir les commentaires

2015-10-27T13:19:09+01:00

Croquantes croquettes de poisson !

Publié par leboudoirdemadame
croquantes,fondantes aussi et colorées
croquantes,fondantes aussi et colorées

Epatante cette recette qui renouvèle la manière de manger du poisson car il faut bien le dire, le service qui consiste à le présenter aussi bon soit-il juste "comme çà": frit, à la vapeur…c'est lassant et çà n'affole pas les papilles.Là au moins , elles s'activent.En plus ce plat peut se préparer à l'avance. Pour quatre gourmands,il vous faut :

400 g de de poisson blanc: colin, cabillaud…

400 g de saumon frais

400 g de pommes de terre genre Bintje

4 cuillères à soupe de persil haché

I/4 d'oignon rouge

Une belle gousse d'ail ( facultatif)

sel,poivre

coulis de tomate maison ou prêts à l'emploi et au choix le coulis Heinz ( sans conservateur ni gluten) la sauce Tomates Cerise Basilico de Barilla

A noter: les proportions indiquées peuvent être légèrement modifiées. On peut également choisir d'autres poissons a la condition qu'ils se tiennent à la cuisson .Le choix du coulis ou sauce tomates n'est pas non plus une obligation.On peut très bien imaginer ,une sauce blanche allongée de crème fraîche , une genre aussi de beurre blanc citronné...

La recette . Faites cuire au court bouillon les poissons ensuite, émiettez-les et s'il y a lieu ôtez les arêtes puis passez à la cuisson ( à l'eau) des pommes de terre préalablement épluchées.Ensuite, réunissez les deux types d'éléments dans un bol mixer et mixer en ajoutant à la fin :le persil,l'oignon rouge,l'ail. Salez,poivrez . Mettez au frigidaire minimum 2h pour durçir l'ensemble . Au moment de cuisiner le repas, sortez la préparation et façonnez à la main des boulettes avec une forme un peu plate pour qu'elles soient saisis uniformément.Au besoin farinez si çà colle. Au final, saisissez les boulettes donc à feu vif recto verso dans une poêle pour obtenir comme une sorte de croûte un peu croustillante ( surveillez pour que cela ne brûle pas).Servez accompagné du coulis ou de la sauce tomates /basilic . Recette Alice Desfourneaux.

Voir les commentaires

2015-10-26T12:05:04+01:00

Lire ou ne pas lire :"Le livre des Baltimore"de Joel Dicker

Publié par leboudoirdemadame
Marcus, Hillel et les autres….
Marcus, Hillel et les autres….

Comme dans tout…chacun ses goûts et en matière de livres, l'intérêt que l'on porte à un auteur et ses précédents succès ne s'applique pas forcément à un nouvel ouvrage même attendu.... En question içi : Joël Dicker et Le livre des Baltimore où il reprend un des deux personnages principaux de La Vérité sur l'affaire Harry Quebert : Marcus Goldman .Ici,il le propulse dans une sombre histoire de famille (la sienne) déchirée entre ses deux branches, l'une on ne peut plus prospère vivant dans la riche banlieu de Baltimore : les Goldman-de-Baltimore et l'autre, moins huppée plus classe moyenne (celle de Marcus ),les Goldman-de-Montclair reléguée dans une petite maison à Montclair dans le New Jersey .

Dans cette famille ce sont les jeunes rameaux, les cousins ou apparentés : Marcus , Hillel mais aussi Woody, Scott, la divine Alexandra… qui mènent la danse .Le narrateur, Marcus, raconte au fil des pages ce qui sera un jour, un drame : Le Drame qui conduira à la dissolution et à l' anéantissement de cette famille où à une certaine époque, tout n'y était qu'amour,complicité, admiration, félicité :un pacte inviolable .Beaucoup de scènes sous le soleil de Floride dans la demeure qui l'été les réunit pour les vacances. Tout va alors passer de la lumière à l'ombre...

Comme à son habitude, Joël Dicker enchevêtre passé et présent mais là où dans La vérité sur l'affaire Harry Québert çà n'importune pas, dans Le livre des Baltimore ,le lecteur s'englue dans des aller et retour et répétitions d'un ennui certain.Seule la révélation de la cause du drame : Le Drame ,nous fait poursuivre la lecture jusqu' à son terme avec comme conclusion, cette exclamation : "tout çà pour çà".

Joël Dicker a omis un détail de taille : le charisme de ses personnages. Ils agissent mécaniquement sans qu'on puisse compatir à leur destinée. Dommage ! Le livre des Baltimore ,Joel Dicker, éditions de Fallois. Dominique Larue

Voir les commentaires

2015-10-10T17:02:36+02:00

"Tendre est la nuit" au Belles Rives de Juan les Pins

Publié par leboudoirdemadame
typiquement art déco, un des salons du Belles Rives
typiquement art déco, un des salons du Belles Rives

.

Quatre vingt cinq ans ont passé depuis que Francis Scott Fitzgerald et Zelda ont quitté la Villa Louis à Juan les Pins, leur sweet home entre 1925 et 1926, devenu depuis l'hôtel Belles Rives ! Les souvenirs qui leur sont attachés où qui les évoquent :photos, pièces...imprègnent avec charme ce lieu mythique, propriété de la même famille depuis les années 20.

Passé le porche de l'hôtel, on devine dès le hall, la touche féminine de Marianne Estène-Chauvin petite fille du fondateur et aujourd' hui propriétaire qui a eu à coeur de rester fidèle au passé notamment dans le choix du mobilier d'époque ( redécouvert dans les sous sols) :un pur style art déco, le tout supervisé par des attentions délicates : tableaux , bouquets, gravures , coupes de friandises et autres comme la vaisselle de Vallauris spécialement crée pour La Passagère, le restaurant de l 'hôtel . L'ensemble, baignant dans un climat propice à la détente comme sur la terrasse noyée dans la verdure et située idéalement face aux îles de Lérins, crée une atmosphère unique sans équivalent sur la Côte d' Azur.

On l'aura compris si l'on doit résider sur la riviera c'est là où il faut être . De Rudolph Valentino à Mike Jagger en passant par Ernest Hemingway et Rod Stewart , on ne compte plus les stars et autres célébrités a avoir foulé les marches du Belles Rives à Juan les Pins . Le restaurant gastronomique : La Passagère,ouvert le soir uniquement, managé en cuisine par Yoric Tieche et en pâtisserie par Steve Moracchini, propose un choix de mets et desserts d'une belle facture où l'originalité autant que l'exécution, relèguent loin derrière certains étoilés de la French Riviera endormis dans un classicisme convenu. .Içi la surprise est totale dans l'assiette avec une orientation terre/mer qui enthousiasme l'oeil et les papilles !

Les quarante trois chambres du Belles Rives ,meublées elles aussi art déco comme les pièces de réception: restaurant, salon, bar ... offrent une vue imprenable sur la grande bleue .On se prend à rêver de Zelda occupant la chambre n°79 et descendant le matin légère et gracile à un cours de...ski nautique puisque c'est là précisément dans cette baie de Juan les Pins abritée du vent grâce à la proximité des îles de Lérins que cette discipline a vu le jour .Une belle glisse sans anicroche et sous le soleil et le bleu du ciel :,un rêve éveillé comme "Tendre est la nuit" inspiré par le lieu . Hôtel Belles Rives, Juan les Pins, 33 boulevard Edouard Baudoin , 06160 Juan les Pins -Cap d'Antibes . Tel: +33 4 93 61 02 79 . Grand Prix Villégiature 2012 du Meilleur hôtel de Charme en Europe; Grand Prix Villégiature terrasse d'Hôtel en Europe. WWW.bellesrives.com .Dominique Larue

Voir les commentaires

2015-10-08T13:44:18+02:00

Mieux saisir Picasso avec Le Cahier de L'Herne

Publié par leboudoirdemadame
Toutes les facettes de l'artiste dans cet album
Toutes les facettes de l'artiste dans cet album

Qui était vraiment Pablo Picasso ? L'exposition Picasso.mania qui lui est consacrée au Grand Palais du 7 octobre au 29 février 2016 permettra de s'en faire une idée comme cet album des cahiers de L'Herne Picasso sorti l'hiver dernier . Un ouvrage très ludique ( le maître aurait apprécié) .Il fourmille d'entrées diverses: portraits de lui par des personnalités comme Carl Gustav Jung; reproduction de gravures annotées aux thèmes humoristiques ( on pense à "Des poils sur les jambes","Poisson chat", "Jambes en l'air" ); lettres reçues signées par exemple de René Char, Guillaume Apollinaire ,Paul Morand...une pléthore de témoignages, puisque comme le souligne un texte de Laure Collignon archiviste-paléographe " Picasso gardait tout".

Pour donner une idée de cette manne,il faut savoir que ce sont plus de 120000 pièces d' archives personnelles qui ont été confiées à l'état. Les contributeurs de ce Cahier de trois cents cinquante pages ont affiné le portrait de Picasso peintre, mais aussi d'un Picasso sculpteur, et écrivain dont l'humour et la gaieté enchantaient l' oeuvre et la vie. Un Picasso plus intime est dévoilé notamment au début du Cahier avec un entretien avec Claude Picasso,son fils.Il ouvre pour ainsi dire le bal: une fête des yeux, de l'esprit, du coeur. Cahier de L'Herne PICASSO dirigé par Laurent Wolf et Androula Michael. DL

Voir les commentaires

2015-10-07T08:08:33+02:00

Oui à Avis non autorisés de Françoise Hardy

Publié par leboudoirdemadame

Comment cette grande fille toute simple, effacée ,sans histoire, arrive- t- elle à captiver son lectorat ? Réponse:par sa franchise, son honnêteté intellectuelle, son bon sens et son incroyable lucidité. Une lucidité qui n'exclue pas l'humour et qui dans son dernier livre : "Avis non autorisés" (edts Equateurs)déjà à sa troisième réimpression , allège le poids de la narration car il faut bien le dire "Avis non autorisés" est un constat sans appel sur le vieillissement, l'âge .Une "dévastation" en correspondance avec celle de la société que l'auteur "ausculte" sans ménagement.Pasmal de politiques en prennent pour leur grade…Entre une Cécile Duflot "qui glapit" et une Eva Joly apparue en 2007 sur les écrans " comme une vieille coquette minaudante et maladroite" , on s'amuse aussi beaucoup!

A travers des chapitres sur la spiritualité, la littérature, la maladie, la perception de l'écologie, l'euthanasie,l'astrologie… Françoise Hardy ne mâche pas ses mots même quand elle les assène avec courtoisie ! Bien que les sujets traités ne soient pas nouveaux, elle sait les replacer dans un contexte qui parle à tous :la vie quotidienne.On rit encore beaucoup quand Françoise narre ses aventures médicales et il faut bien le dire ses égarements dans de pseudos thérapies alternatives.Moment d'émotion avec des souvenirs d'enfance entre une mère et une jeune soeur avec laquelle elle avoue ne s'être guère entendue à l'époque.

Depuis son premier livre : "Le désespoir des singes et autres bagatelles " ,une similitude de penser et d'agir lie Françoise Hardy à nombre de femmes mais quand s'y ajoute une concordance encore plus personnelle comme dans "Avis non autorisés" ,cela équivaut à lire un peu de sa propre histoire.Impossible de passer outre !

Avis non autorisés, Françoise Hardy, edts Equateurs

Voir les commentaires

2015-10-06T15:27:18+02:00

Les Pétillantes de Didier Fourmy : la suite saison 2....

Publié par leboudoirdemadame
où l'on retrouve Lady Gold et ses comparses .....
où l'on retrouve Lady Gold et ses comparses .....

Infatigables, ces sortes de veuves joyeuses seniors, à peine imaginées par Didier Fourmy tant,des "modèles" existent là où l'auteur jamais à cours d'observation, a pu les croiser,les côtoyer et en saisir à tout jamais le portrait ...Bref -suite logique-, stylo en main, il a de nouveau amassé notes et anecdotes pour au final nous concocter un second ouvrage:Les Pétillantes saison 2 .... La plume donc toujours alerte et l'humour parfois féroce, Didier a brodé pour ces Pétillantes de nouvelles aventures où à chaque page, les rires s'enchaînent aussi vite que les coupes de champagne bues par ces dames ! Dans le précédent ouvrage Les Pétillantes saison 1 (plus de 30 000 milles exemplaires vendus) , on a laissé Lady Gold, Souris, Rancunia,Chloé et les autres à leur cohabitation joyeuse où après un vote à l'unanimité, elles ont accepté d'intégrer un homme au Patio Secret ! Est-ce à son contact, qu'elles dépensent trop, font trop la fête dans la belle ville de Nîmes où les férias et fiestas ajoutent de l'exotisme ? L'obligation de remettre de l'ordre dans leurs comptes, obligent Les Pétillantes à de sérieuses remises en question . On a compris: ce n'est pas leur genre surtout celui de lady Gold, la meneuse de la troupe ....s'en suivent des situations cocasses, des prises de tête épiques qui comme dans Les Pétillantes saison 1, se concluent par une belles leçon de vie où l'art de bien vieillir tire une fois de plus son épingle du jeu. Les Pétillantes saison 2, Didier Fourmy, Hugo Roman.Dominique Larue

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog