Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-07-28T12:45:00+02:00

Martine's pie

Publié par leboudoirdemadame

martine pieQue se passe-t-il quand deux amies échangent deux recettes de cuisine sur le même thème? C'est une troisième qui apparaît, mixte des deux et donc doublement appréciée ! Pour preuve ce Martine's Pie dédié à l'initiatrice de cette tourte fine aux brocolis et proscuitto . Ce pie constitue un plat complet pour un déjeuner ou dîner de vacances.Du temps gagné pour la maîtresse de maison !

Ce qu'il vous faut:

- un fond de tarte pâte brisée   

-8OO grs environ de brocolis cuits vapeur

-4 oeufs

-un pot de crème fraîche épaisse (20cl)

-4 cuillérées à soupe de parmesan râpé

-8 tranches fines de procuitto

-paprika, sel, poivre.

- facultatif : 50 grs de pignon.

Recette:

Préchauffez-le four à 240°.après le pré chauffage, faites cuire la pâte  à cru dans le four  pendant dix minutes .Pendant ce temps, versez dans un saladier quatre oeufs battus puis ajoutez : la crème,les brocolis réduits en purée grossière, le parmesan, une 1/2 cuillère de paprika .Salez et poivrez . Mélangez bien le tout. Quand les dix minutes sont passées, versez la préparation sur le fond de tarte et faites cuire trente minutes. Au final, sortez la tarte ,disposez le procuitto découpé en lamelles sur le dessus et remettez au four trois/ quatre minutes.Vous pouvez aussi rajoutez des pignons rapidement grillés à sec dans une poële. Cela accentuera le côté méditerranéen de ce pie fondant et très fin ! A servir accompagné d'une salade verte et d'un rosé bien frais comme par exemple le vin rosé Cuvée Prestige Domaine de Peyrassol.Alice Desfourneaux

Voir les commentaires

2011-07-26T17:36:00+02:00

Femme de....Anna Dostoïevkaïa

Publié par leboudoirdemadame

 

Cannes 004L’intérêt pour la littérature russe amène un jour ou l’autre à s’intéresser  aux compagnes des grands écrivains de ce pays. Dernière en date : Anna Dovstoïevskaïa  avec «Dostoïevski  Mémoires d’une vie «  (  Mercure de France ). Au contraire de Sofia Tolstoi, Anna joue souvent la carte de l’humour  pour raconter ce que fût ses quatorze ans de vie commune  avec  Fiedor Dostoïevski  qui outre d’être le grand  écrivain qu’elle vénérait  était aussi un  joueur maladif ! Elle n’a que vingt ans, lui quarante  cinq quand elle le rencontre , elle jeune sténographe  à qui il dicte les pages des Joueurs jusqu’ à ce qu’un jour , la séduction et la demande en mariage changent sa destinée …  Dans ces mémoires rédigées d’une plume alerte  avec un grand souçi du détail, Anna  raconte les bons et les (trop)  mauvais jours marqués par les souçis  d’argent ( constants ) et les humeurs changeantes de Dostoïevski .Sans jamais faillir,portée par son amour et son admiration, elle demeure auprès de son grand homme qui un jour lui avouera qu’elle est « la seule femme  qui l’ait compris » . Ces mémoires éclairent aussi la personnalité de Dostoïevski  qui trop souvent  est dépeint comme ombrageux, diffiçile à vivre en société alors que dans l’intimité familiale , il s’avère être un mari et un père affectueux ,attentif.Cet ouvrage comme celui de Sofia Tolstoï  révèle le dévouement de ces femmes de grands écrivains russes... ( Chapeau ! ).Anna raconte aussi son travail auprès de Dostoïevski  puisqu’elle demeurera  sa collaboratrice à qui il dicte, demande son avis ...Dans ces pages qui se dévorent comme celles d'un  roman, on suit le couple dans  leurs  voyages à Berlin, Baden Baden, Milan, Florence…leurs rencontres intellectuelles, leurs vacances à Staraïa Roussa ,le domaine familial qui les éloigne de l'enfer du jeu  !  .Une vie d'abnégation pour Anna qui à  la mort de Dostoëvski,  sera  uniquement consacrée à l'éducation de leurs enfants et à l’édition  des œuvres posthumes  de son mari.

Voir les commentaires

2011-07-17T10:02:00+02:00

L' "awita" vous connaissez ?

Publié par leboudoirdemadame

aouita-011.JPG

Et bien avant d'y avoir goutée pour la première fois au restaurant C, un haut lieu de Santiago du Chili, je ne connaissais  pas ! Ceçi dit ceux et celles qui comprennent la langue de  Cervantes auront deviné qu'il y est question d'eau ..."awita" c'est "petite eau "en castillan .On la retrouve dans tous les  pays d' Amérique du sud pour désigner une tisane d'eau dans laquelle on fait infuser écorce de citron ( non traité ) mais aussi feuillles de verveine,citronnelle, menthe, écorçe d'orange...C'est fort bon,    rafraîchissant  et çà fait un effet boeuf!   Au rebus les sachets du commerce   ...chers et souvent insipides!

.Bref l'"awita" c'est une idée en mettre en pratique lorsque l'on clôture un dîner. Préparez les ingrédients à l'avance que vous conservez au froid et ensuite, servez -les accompagné d' un pot d'eau chaude.Chacun  se sert ! Alice Desfourneaux

Voir les commentaires

2011-07-13T09:07:00+02:00

Passez à "La Salle à Manger"...

Publié par leboudoirdemadame

flayosc-007.JPG 

Les bistrots et restaurants de vacances se révèlent souvent une catastrophe : entre la cuisine d'assemblage sans âme et la cuisine sophistiquée chiche, chère et prétentieuse on se dit mais où aller pour selon la formule "manger"  bien  bon et simple en famille ou entre amis? Si vous passez par le Var non pas sur la côte mais dans un des vieux villages du centre Var comme Flayosc, faites une halte à La Salle à Manger là sur la place qui le soir sous les lumières prend des airs de scène comme à Aix en période de festival (le snobisme en moins ).Le "spectacle" culinaire  qui est imaginé et crée par la brune et joviale Liesbeth ravira vos papilles ! Son secret ? Liesbeth ne  cuisine que des produits frais. Et ça se sent sous la dent comme le saumon goûteux  avec sa troupe de petits légumes croquants ( carottes, haricots verts, petits pois) , la cuisse de canard confite avec  foie gras ou le tournedos escorté de morilles. Le sens du détail propre aux femmes se vérifie une fois encore  avec de parfaits produits d'accompagnement : pains chauds maison, cru de poivre, de jolies tables : sets, bouquets blancs... A La Salle à Manger point de chichi mais un savoir faire cadré côté cuisine qui excuse le service un peu brouillon mais si souriant , Ronald en tête!  Menus à 29 E et 39 E. Plats à la carte à partir de 19 E. A noter : la formule Suggestions Lunch avec par exemple le come back du vol au vent (cher à nos grands mères) ,les  belles salades composées ou le traditionnel carpaccio de boeuf . Carte de desserts  à partir de 8, 50 E avec par exemple le gâteau chocolat noir maison, le millefeuille fraises. La Salle a Manger 9 place de la République, 83780 Flayosc. Tel : 33 ( 0) 4 94 84 66 04.Alice Desfourneaux

 

 

 

 

Voir les commentaires

2011-07-09T06:13:00+02:00

Yaourts et plus si affinités...

Publié par leboudoirdemadame

Seb-Delices_0299.JPG

Impossible de résister à ces « aides ménagers  »  censés en cuisine  nous faciliter la tâche ! La technique aidant , on en  trouve pour tout  notament pour accomplir les travaux de : coupe, éminçage , pressage, hachage…mais il y a aussi les robots" faiseurs de préparations " comme ces appareils qui  font le pain, les sauces, les crêpes ect…Dernier en date dans le genre : le Seb Delices qui permet de réaliser yaourts, fromages blancs et desserts lactés. Notre test :

Design .C’est lui qui nous a fait craquer un jour de visite forcée chez Darty ! Carrossé et rutilantcomme une Maserati, Seb Delices a belle allure et son couvercle transparent laisse deviner douze pots en verre  (épais) avec couvercles déclinés en blanc, sable, gris. Du bel ouvrage et à la clé des promesses gourmandes infinies. Un livret très clair divisé en trois sections : yaourts, fromages blancs et desserts lactés  explique et détaille les recettes. Le principe de « cuisson » ? Une diffusion de chaleur réglable en temps et en force selon que l’on aime les yaourts  ou fromages blancs plus ou moins fermes. Et pour les délices lactés, une cuisson genre bain- marie modulable aussi . La mise en marche de l’appareil est très façile.

Usage .D’usage familial, Seb Delices sait s’adapter puisque les recette pour douze sont possibles pour moins de gourmands.Il suffit de diviser les proportions en conséquence . La fonction Yaourts ,classique , prend du galon avec par exemple la recette Yaourt Choco Duo ou à la pâte de spéculos. Déjà plus inventive, la fonction fromages blancs permet aussi de faire des Petis-Délices genre  de fromage frais …exquis. Le summum de Seb DelicesDélices  ce sont bien sûr ces desserts lactés qui permettent de réaliser des flans, des  crèmes brûlées, du riz au lait, des clafoutis... Testée ,la recette des Puddings Italiens (voir photo ) donne toute satisfaction . On est vraiment au Palais de Dame Tartine quand on les découvre tout roses ( car à base de biscuits de Reims ) gonflés et moelleux à souhait.

Bilan. Un super robot qui remplit parfaitement ses fonctions.Desserts sensationnels à la clé!Les enfants adoreront.  Une remarque cependant sur les recettes. Elle  semblent forcer sur l’utilisation d’ingrédients, le sucre par exemple comme d'ailleurs  pour d'autres machines( à pain ...) …A chacun de réduire, d’adapter. L’appareil , un peu encombrant exige de la place et un maniement attentionné d’autant que sa structure est légère. Seuls les pots sont solides eu égard à celui qui est tombé par terre sans se casser ! Futé ,Seb Délices permet de réaliser de vrais desserts .Alice Desfourneaux.

Voir les commentaires

2011-07-01T12:36:00+02:00

Fleurs à croquer .

Publié par leboudoirdemadame

P1050586_0321.JPG

Astuce plus que recette ,cette façon de déguster des fleurs de courgette. On nous les propose  toujours en beignets mais bon ...qui dit beignets dit friture donc : odeur, vaisselle grasse , calories...pouah ! D'où l'idée de ce tour de main. 

Ce qu'il vous faut :

-des courgettes en fleurs de petite taille ( corps et fleurs doivent cuire vite ).Comptez trois/quatre  par personne.L'idée ?Une farçe.On glisse dans la fleur à cru, un peu de ricotta  assaisonné de basilic et poivre  ou bien comme içi, un mini morceau de parmesan et de mozarella de buffle.Ensuite on fait fondre un peu de beurre dans une poêle anti adhésive et quand il grésille on pose les courgettes que l'on fait  dorer et cuire "al dente"  six /huit minutes à feu doux.Il faut surveiller la cuisson pour vérifier que la fleur ne se ratatine pas.
Attention : dans le cas du mélange parmesan/mozarella veillez que la mozarella ne durcisse pas car elle finirait sous la dent comme du caoutchouc! Temps de réalisation : dix minutes .Et quel effet dans l'assiette !Recette Alice Desfourneaux.

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog