Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
leboudoirdemadame

leboudoirdemadame

Un choix critique par Dominique Larue, journaliste ex Madame Figaro

A lire : Lord Byron par Salvatore Schiffer

Qu’est-ce que l’on sait sur le fond de Lord Byron ? 

Certes qu’il était l’incarnation du génie poétique romantique mais encore…Qu’il était un dandy au demeurant fort débauché, tourmenté et coupable de relations incestueuses avec sa demie soeur Augusta-Marie Byron . 

C’est là où les esprits qui s’échauffent quand la morale est en jeu, s’en tiennent .

Moi j’ai eu envie d’en savoir plus même si je l’avoue sans vraiment connaître son oeuvre . Seul l’homme Byron m’intéressait .Et bien, de surprise en révélations et propos personnels de la part de lord Byron,  j’ai été gâtée au-delà de ce que j’imaginais après la lecture de cette biographie de Daniel Salvatore Schiffer.

Je crois que parce que Lord Byron a dans son âme et dans sa chair tout vécu, initié, crée commis, enduré, supporté, rejeté, provoqué , il est un des rares hommes a être passé semble-t -il par toute la palette des émotions humaines, certaines fussent-elles discutables . 

Ne disait-il pas : « Le grand objet de la vie est la sensation.Sentir que nous existons , fût-ce dans la douleur .C’est ce « vide important » qui nous pousse au jeu - à la guerre-au voyage- à des actions quelqueconques mais fortement senties, et dont le charme principal est l’agitation qui en est inséparable."

Intelligent, brillant, visionnaire, cultivé, exalté il a tout expérimenté, se jetant dans des situations, où sa nature ,lucide et extra sensible, voire visionnaire lui laissait entrevoir bien avant l’heure des dénouements jusqu’au tragique .

Il en sera ainsi jusqu’à sa mort à Missolonghi en Grèce à l’âge de trente six ans . 

Ses dernières paroles balbutiées a son médecin  en témoignent : « vos efforts pour sauver ma vie seront vains .Je dois mourir; je le sens.Je ne regrette rien .Je ne regrette pas la vie, car je suis venu en Grèce pour terminer mon existence pénible. »

A noter:cette biographie s’enrichit de textes d’auteurs qui par le passé et présentement se sont intéressés à Lord Byron . Ainsi, André Maurois, Lampedusa, Gabriel Matzneff… et de beaucoup de lettres et notes personnelles de Byron lui même .

Lord Byron par Daniel Salvadore Schiffer , Folio biographies, éditions Gallimard

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :