Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
leboudoirdemadame

leboudoirdemadame

Un choix critique par Dominique Larue, journaliste ex Madame Figaro

Une vie : Marguerite Duras

Ce n’est pas tant l’explication de l’oeuvre littéraire et cinématographique (abondamment commentée) de Marguerite Duras qui m’intéressait dans cette biographie qui la raconte mais sa vie .Et bien je n’ai pas été déçue .Certes je la savais excessive, démoniaque , tyrannique, égocentrique, narcissique mais là au fil des pages en même temps que se bâtissait sa légende, tout un pan de sa personnalité s’est fait jour pour moi sur un constat d’une vie personnelle tellement dramatique qu’elle fait de Marguerite Duras un personnage de tragédie .

L’héroine de ses romans c’est elle bien qu’elle s’en soit défendue, s’égarant souvent dans des contradictions dont elle s’affranchissait ,masquée par un bon mot, une pirouette ! Marguerite Duras est ce qu’elle montre !

Je ne suis pas assez « Durassienne « dans l’ âme, groupie de son oeuvre pour comprendre les méandres de cette vie, dopée par le sexe et l’alcool mais de l’Indochine où elle est née à la rue Saint Benoît à Paris, fin de son parcours, cette vie de lutte intérieure m’a assez touchée car elle ne l’a pas épargnée.

Un père disparu quand elle était enfant, une mère qui ne l’aimait pas, un frère qui la battait..Ajoutez à cela pour complaire à cette mère indifférente, quelques égarements… tout y passe ! Plus tard ses choix politiques, culturels emmêleront la perception de cet écrivain  . Ce qui l’a sauvée ( vu de l’ extérieur ) c’est son intelligence , son intuition . Brillante élève elle est devenue ce que l’on sait !

»On ne peut pas écrire sans la force du corps.Il faut être plus fort que soi pour aborder l’écriture ,il faut être plus fort que ce qu’on écrit « disait -elle .Forte elle l’a été jusqu’à se détruire…

Marguerite Duras, Laure Adler , Gallimard

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :