Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
leboudoirdemadame

leboudoirdemadame

Un choix critique par Dominique Larue, journaliste ex Madame Figaro

Deux romans en un : Le Défi de Vita Sackville-West

 

Le genre "roman à énigme" est courant bien sûr mais moins malgré tout que celui qui en cumule deux comme Le Défi, censuré dans les années 20 par peur du scandale surtout dans la famille de l'auteur ...J'ai nommé Vita Sackville-West .

Grande plume britannique ( Toute passion absolue, L'Héritier, Haute Société…), l’une des étoiles montantes de groupe de Bloomsburry pendant l'entre-deux-guerres avec comme figure de prou Virginia Woolf, Vita dépeint en fait par un jeu de miroirs subtiles entre des personnages fictifs ( Julian et Eve ) sa relation amoureuse avec son amante Violet Trefusis .

Les éléments du » décor » : une déclaration d'amour cryptée sous le soleil de l île d' Hérakleion au sein d'un groupe bercé par les mondanités mais dont l'hégémonie est contestée….Le roman « avoué » raconte la tentative de Julian pour rendre cette île indépendante avec une succession de rencontres plus ou moins mondaines et surtout politiques, le tout grenouillant entre intérêts personnels et altruisme. 

Un contexte habile pour confronter Julian amoureux d’ Eve à toutes une galerie de situations et de sentiments exacerbés, permettant ainsi à Vita Sackville-West d’exposer puissamment et sans tabou sa passion pour Violet . 

Le lecteur ignorant de ce tour de passe- passe ne verra dans ce roman à clé qu’une intrigue sociale mais quand l’heure aura sonné de découvrir la vérité, Le Défi, n'ayant été publié en Angleterre qu'en...1973 après un demi-siècle de censure, on saisira mieux le but de l’auteur : une ode à l’amour libre avec une tension qui va crescendo   au fur et à mesure de la lecture …

On peut comprendre après coup que cette confession masquée ait pu tant ébranler l’époque  les bonnes moeurs de l' aristocratie britannique . Epuisé depuis 25 ans,  Le Défi  est réédité aujourd'hui  par les éditions Autrement . Serez-vous tenté de le lire ? 

Extrait . « Elle était seule dans sa chambre. Elle avait été tellement chavirée qu’elle était à présent tout a fait épuisée, éteinte. Elle fermait les yeux comme sous la pression d'une douleur . Elle baillait, mais le souffle de sa respiration atteignait à peine ses lèvres .Elle était assise près de la fenêtre ouverte. Elle errait dans la pièce, se rasseyait, puis se relevait encore et passait sans cesse sa main sur son front, ou la pressait à la naissance de sa gorge.Le ciel était sans lune et seules les étoiles brillaient au-dessus des gouffres de la mer. Elle apercevait  la longue bande de petites lumières d’ Hérakleion et le fanal rouge au bout de la jetée.Elle entendait les cris au loin et, parfois un coup de feu .Le lit était défait. Elle ne portait que son châle espagnol, jeté sur une longue chemise de nuit . Ses cheveux, en tresse épaisses, pendaient. De temps à autre, en un murmure, elle prononçait ce seul mot : Julian!  »

Le Défi, Vita Sackville-West, éditions Autrement, A noter : la préface  de Nigel Nicholson, , le fils de Vita Sackville-West et de Harold Nicholson. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :