Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
leboudoirdemadame

leboudoirdemadame

Un choix critique par Dominique Larue, journaliste ex Madame Figaro

L'Italie vers 1900 par Taschen

un voyage de rêve en Italie ....

A l’inverse de Jules Vernes qui nous propulsait dans le futur, L’Italie autour de 1900 édité par Taschen nous fait remonter le temps direction la péninsule. Magistral de par ses Illustrations à l’ancienne : des photochromes édités en son temps par la société Photoglob Zurich ( PZ ) et par son poids (plus de 6 kilos !) cet ouvrage est unique en son genre. Certes Taschen, la référence en matière de beaux livres, gigantesques souvent et de qualité toujours, nous a habitués à des ouvrages spectaculaires mais là, chapeau bas ! 

 
En près de six cents pages pages et photos d’époque, l’éditeur nous transporte au sens propre comme au sens figuré dans un voyage qui n’a rien a envier au  fameux «grand tour» européen du XVIIIè siècle que tout jeune bien né se devait d’entreprendre pour parachever son éducation.
 
Découpées en huit régions dont le Trentin et Trieste qui faisaient encore partie de l’empire Austro-Hongrois, L’Italie autour de 1900 nous offre des arrêts-images saisissants d’où émanent nostalgie et souvenirs d’un passé enfui.
 
Scènes de la vie quotidienne comme par exemple à Palerme, la vendeuse d’eau fraîche ou la promenade Tappeiner à Merano où résidèrent  l’impératrice Elisabeth (Sissi) et Franz Kafka. D’autres haltes du temps du tourisme balbutiant laissait aussi présager de l’avenir  ! Ainsi à Venise, gros plan sur le grand Canal face au Danieli avec en toile de fond un vapeur sans doute de croisière ( déjà ) ou certains clichés de ce que l’on appelle maintenant « street food » avec  à Naples les vendeurs de pâtes. 
 
Les photochromes les plus saisissants ont pour sujet Rome d’ou surgissent par exemple des vues de la via Appia  qui reliait la Rome Antique à Brindisi. L’Italie vers 1900 réaffirme l’intérêt et la passion que l’on porte à ce pays. A l’unisson de personnalités dont l’ouvrage rapporte notes de voyages et autres commentaires comme par exemple avec Henry James sur Venise, Maurice Barrès en villégiature à Bellagio….
 
Le détail technique des photochromes : ils sont apparus en 1888 lorsque la maison Orcel Fussli de Zurich avait fait breveter  un procédé capable de transférer grâce à un procédé photographique , des éléments d’un négatif en noir et blanc sur un nombre de plaques lithographiques égal à celui des couleurs à utiliser dans l’impression d’encre transparente .La trentième et dernière édition du catalogue des photochromes publié en 1911 par Photoglob Zurich comprenait 800 vues de l’Italie  dont celles reproduites dans ce livre de Taschen qui provenaient de la collection de Marc Walter.
 
L'Italie vers 1900 par Giovanni Fanelli, Marc Walter, Sabine Arqué, éditions Taschen 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :