Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

leboudoirdemadame

lieux, expositions, lectures, photos,traditions, cuisine,films ...un choix critique par une journaliste ..

leboudoirdemadame

Venise, Rome, Florence à la source avec le photographe Fulvio Roiter

A l’ère du numérique, feuilleter un ouvrage photographique peut paraître incongru.Et pourtant, je suis tombé avec délice dans le piège après voulu retrouver des « albums » anciens sur l’Italie signés photographe Fulvio Roiter disparu l’année dernière .

Oh! Les amoureux de l’Italie et notamment de la Toscane et de Venise connaissent ses albums édités à partir des années 60, le point culminant étant dans les années 70 , la série des Vivre Rome, Vivre Florence, Vivre Venise que pas mal de sociétés offraient en cadeaux de fin d’années…Ayant été une des ces privilégiés et voulant retrouver l’esprit de ces lieux notamment sur la Sérénissime, je me suis mise à la recherche de ce « temps perdu » donc de  ces albums en coffret, édités en son temps  aux éditions Mengès . Des ouvrages difficiles à trouver si ce n’est dans les brocantes et en "soldes"  sur…Amazon! Et bien pour moins de 5 E (albums en parfaits états)  les photos de Fulvio Roiter ressurgissent du passé avec un  parfum d’authenticité que nulle photo numérique  aujourd’hui ne peut restituer avec autant de sensibilité et simplicité. Quelle fraîcheur, quelle spontanéité ! Quelle leçon ! Aucun tour de passe passe  numérique …Venise et sa lagune  par exemple sont  restituées tel que. Du vrai ! 

Armé souvent d’un Leica et de pellicules Kodachrome, Fulvio Roiter saisit l’essentiel : la  vie de tous les jours dans ce qu'elle a de laborieux, romantique, atypique, poignant.... Vénitien d’origine, le photographe débusque le détail, la ligne, la fugacité d’une ombre, d’un soleil couchant, d’un rire d’enfant ….Le plus impressionnant de ces ouvrages reste pour moi La Lagune de Venise ( prix du plus beau livre photographique de l’année à Arles en 1978 )  car emprunte d’un mystère et d ‘une poésie inégalées. « L’essentiel, c’est l’expérience photographique.L’appareil n’est utile que si l’image est d’abord conçue par l’oeil-prix d’une discipline purement mental » disait Fulvio Roiter. Son oeuvre -sans artifice - enrichie  d’autres ouvrages sur l’Espagne, la Tunisie, le Mexique, Algarve, le Brésil sont devenus des classiques que tout amoureux de la photo devrait posséder….Bref vous savez ce qu'il vous reste à faire .Dominique Larue 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :