Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

leboudoirdemadame

lieux, expositions, lectures, photos,traditions, cuisine,films ...un choix critique par une journaliste ..

leboudoirdemadame

Moura, la mémoire incendiée d'Alexandra Lapierre

Moura, la mémoire incendiée d'Alexandra Lapierre

Moura était-elle une espionne,un agent double? Sa vie est un roman mais mieux qu'un roman puisque vraie, authentique, à surprises comme elle … un personnage insaisissable, "brut de décoffrage", attachant, énigmatique. On aime ou on déteste Moura mais s'impose toujours cette nécessité : saisir ses motivations pour comprendre ce qui fût cette vie, ce parcours on pourrait dire historique tant il épouse les convulsions de l'Histoire .

Qu'est-ce qui a poussé Moura à s'extraire de sa condition d'aristocrate et au fil du temps, la paix une fois revenue, de la facilité ? A une époque où les femmes étaient dépendantes, Moura , elle, s'est assumée seule financièrement. Remarquablement douée pour les langues étrangères, cultivée, ce savoir l'a sauvée maintes fois de la mort mais pas exemptée de la misère…. Oui qu'est-ce qui motivait Moura? Le besoin d'aventure ? De vivre des expériences quitte à se mettre à dos, sa famille, ses enfants parfois ? Les hommes de sa vie ? Eux ,conquis par sa féminité, sa voix, son âme slave, passionnément slave, eux non plus, ne l'ont jamais percé entièrement à jour. Certes les conditions, l'époque de la révolution Russe, imposaient des volte-face, de l'inexpicable : un comportements de survie mais…

Bref, quoiqu'on puisse en penser après la lecture passionnante de "Moura la mémoire incendiée" d' Alexandra Lapierre, on retient une chose parmi mille (que d'anecdotes! ) : Maria Zakrevskaïa dite Moura a toujours agit et décidé seule, guidée par un formidable instinct et un charme certain et une voix si particulière ! Comment nommer cette fille d'aristocrates qui au fil des années a endossé plusieurs personnalités ,traversé tant d'épreuves? Tour à tour donc Maria Zakrevskaïa du temps de sa jeunesse puis Mme Benckendorff,épouse d'un officier Balte, baronne Budberg, muse de Maxime Gorki, compagne de H.G Wells et enfin au soir de sa vie, personnalité de l'intelligentsia Londonienne, Moura ne se révèle jamais ,brouille les pistes avec pour précepte un principe : "n'avoue jamais" ! Ce à quoi, Moura de dérogera pas !

Est-elle espionne ( aucun texte officiel ne le prouve vraiment ) voire agent double, tour à tour pour le compte de l'Angleterre et de la Russie ? Aventurière…Qu'importe! Prise dans les tourments et les horreurs de la révolution bolchévique,la vie de Moura et Moura elle même demeurent captivantes. Une raison de plonger dans "Moura ,la mémoire incendiée " d'Alexandra Lapierre aux éditions Flammarion,une formidable enquête menée en Russie, Angleterre, Etats-Unis ...Dominique Larue

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :