Il écrit comme il parle: avec célérité !
Il écrit comme il parle: avec célérité !

Son portrait en couverture attire l'oeil .C'est qu'il nous scrute ce regard avec une expression interrogative comme doutant un peu de pouvoir plaire : une façon de dire "alors vous allez en penser quoi "? On parle bien sûr de l'autobiographie de Fabrice Luchini : Comédie française, ça a débuté comme çà paru récemment aux éditions Flammarion .

Après avoir vu son spectacle Poesie ? (oui le ? fait partie du nom ) qui se donne à guichet fermé jusqu'en mai au théâtre Montparnasse , il va s'en dire que la tentation était grande de poursuivre la rencontre avec ce comédien, électron libre très prolixe , couronné par la Mostra de Venise pour son rôle dans L'Hermine. Donc dont acte avec l'achat de "son" autobiographie. Une écriture nerveuse,coupante parfois, expéditive souvent.Pas de temps à perdre semble dire Luchini !

Ce que l'on aime dans ce journal de bord (écrit entre juin et l'automne 2015), c'est sa liberté de ton et la maestria avec laquelle,Fabrice Luchini couche sur papier ses considérations littéraires et philosophiques et sa vie de citoyen lambda qui sait observer,jauger et rire des autres comme de lui …( ce qu'il sait bien faire aussi sur scène ) .Bien sûr sa condition de comédien consacré lui donne accès aux grands de ce monde et l'évocation de certaines rencontres parfois au plus haut sommet de l'état sont franchement irrésistibles . Pour en signaler une , ancienne, celle avec Roland Barthes (sur lequel il s'étonnait de le voir détenteur d'un certain béret ) ne manque pas de piquant !

Ainsi au fil des pages entre l'historique de ses amours pour les auteurs tels que Valery, La Fontaine, Céline, Rimbaud, Fabrice Luchini nous raconte aussi avec facétie les siennes mais aussi ses débuts dans la vie comme apprenti coiffeur ,coursier...puis dans le monde du spectacle et sa condition de comédien "arrivé" . Des confidences auxquelles s'ajoutent des souvenirs de prime enfance et d'adolescence assez épiques mais tristes aussi .

Comédie française çà a débuté comme çà projette un regard sur un homme qui doute souvent , se pose des questions ( c'est si rare ).C'est aussi une juste analyse sur la société actuelle : une pure comédie en somme ! Décidément Luchini ne quitte jamais la scène.

Comédie française çà a débuté comme çà ,éditions Flammarion. A noter: si vous avez la chance d'aller assister au spectacle de Fabrice Luchini au théâtre Montparnasse, ne lisez son autobiographie qu'après .Vous n'en savourerez que davantage les textes entendus,certains assez ardus comme le Bateau Ivre de Rimbaud...Dominique Larue

Retour à l'accueil