Comment cette grande fille toute simple, effacée ,sans histoire, arrive- t- elle à captiver son lectorat ? Réponse:par sa franchise, son honnêteté intellectuelle, son bon sens et son incroyable lucidité. Une lucidité qui n'exclue pas l'humour et qui dans son dernier livre : "Avis non autorisés" (edts Equateurs)déjà à sa troisième réimpression , allège le poids de la narration car il faut bien le dire "Avis non autorisés" est un constat sans appel sur le vieillissement, l'âge .Une "dévastation" en correspondance avec celle de la société que l'auteur "ausculte" sans ménagement.Pasmal de politiques en prennent pour leur grade…Entre une Cécile Duflot "qui glapit" et une Eva Joly apparue en 2007 sur les écrans " comme une vieille coquette minaudante et maladroite" , on s'amuse aussi beaucoup!

A travers des chapitres sur la spiritualité, la littérature, la maladie, la perception de l'écologie, l'euthanasie,l'astrologie… Françoise Hardy ne mâche pas ses mots même quand elle les assène avec courtoisie ! Bien que les sujets traités ne soient pas nouveaux, elle sait les replacer dans un contexte qui parle à tous :la vie quotidienne.On rit encore beaucoup quand Françoise narre ses aventures médicales et il faut bien le dire ses égarements dans de pseudos thérapies alternatives.Moment d'émotion avec des souvenirs d'enfance entre une mère et une jeune soeur avec laquelle elle avoue ne s'être guère entendue à l'époque.

Depuis son premier livre : "Le désespoir des singes et autres bagatelles " ,une similitude de penser et d'agir lie Françoise Hardy à nombre de femmes mais quand s'y ajoute une concordance encore plus personnelle comme dans "Avis non autorisés" ,cela équivaut à lire un peu de sa propre histoire.Impossible de passer outre !

Avis non autorisés, Françoise Hardy, edts Equateurs

Retour à l'accueil