Aérienne,légère, belle...La Pavlova
Aérienne,légère, belle...La Pavlova

Comme deux enfants dont le seul amusement est de se chamailler, L'Australie et la Nouvelle Zélande n'ont toujours pas réglé l'origine de la Pavlova, dessert sublime dédié à la ballerine Russe Anna Pavlova.Celle -çi célèbre notamment pour ses duos avec Nijinski dans Les Sylphides et Giselle avait entrepris en 1926 un tour du monde qui on l'a compris l'a menée dans l'hémisphère sud.Un biographe,Keith Money, rapporte que le chef d'un hôtel de Wellington ( Nouvelle Zélande),créa La Pavlova lorsque la ballerine 'y séjourna.

Néanmoins la paternité de cette meringue montée initialement avec blancs d'oeufs mais aussi, fécule, vinaigre blanc, sel, permettant le fameux "craquant dessus, moëlleux dedans" caractéristique, n'est toujours pas établie

. Redevenue à la mode comme on le souhaiterait de la Polonaise -ce dessert d'enfance- la recette de La Pavlova peut être interprétée de mille façons sans pour cela la dénaturer. Dont acte avec la mienne ! N'étant pas trop disciplinée en matière de respect des proportions, j'ai interprêté à ma façon au pif !... Ce qu'il vous faut pour régaler quatre gourmands :
- 4 blancs d' oeufs (prendre de gros oeufs )
- 25 cl de crème fraîche liquide par ex: Crème Entière Fluide et Onctueuse Elle et Vire en flacon
- 4 cuillérées à soupe bien bombées de sucre glace ( ce type de sucre favorise la prise du blanc dixit Sharon, ma cousine ...Australienne )
D'abord on monte les blancs puis quand ils commencent à durcir on ajoute progressivement le sucre.
Dans une tourtière de 25cm environ beurrée et farinée, on répartit à plat les blancs montés en neige et on glisse la tourtière dans le four à 150° programmé sur deux heures de cuisson.L'astuce c'est de baisser progressivement la température pour arriver à 1OO°.

C'est la partie la plus délicate donc on surveille. Une fois cuite, on laisse la meringue reposer dans le four.Bien sûr on peut la préparer d'avance,la veille par exemple. Il suffit de l'entreposer dans un endroit sec et recouverte de papier alu.
Juste avant de servir, on prépare la crème fouettée (dans un récipient bien froid) à laquelle on ajoute du sucré vanillé et on étale cette crème sur la meringue.Ensuite, on pose les fruits :fraises, framboises, pêches, banane et si vous souhaitez honorer les Néo Zélandais des...kiwis ,le fruit emblématique de leur pays . La Pavlova ,un dessert léger, aérien et..peu couteux .Alice Desfourneaux

Retour à l'accueil