Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

leboudoirdemadame

lieux, expositions, lectures, photos,traditions, cuisine,films ...un choix critique par une journaliste ..

leboudoirdemadame

Le "soldat" Sylvain Tesson et sa Berezina...

L'aventure au fil des pages :Berezina, Sylvain Tessson, éditions Guérin
L'aventure au fil des pages :Berezina, Sylvain Tessson, éditions Guérin

Qu'offrir à un ami qui ronchonne après le manque d'aventures ? Un livre : Berezina de Sylvain Tesson. Napoléon, la Russie peuvent laisser indifférent mais ces deux entités, restituées par la plume de ce baroudeur -écrivain à travers l'histoire de cette campagne Napoléonienne, convainc du contraire ! L'homme ne ronchonne plus, captivé qu'il est par cette épopée de quatre mille kilomètres dans un side-car Oural brinquebalant ( à lui seul un personnage ) et sous des températures sibériennes que seule la vodka "adoucit" aux étapes parfois très aléatoires .Le 2 décembre 2012 à Moscou , Sylvain Tesson flanqué de trois comparses, baroudeurs comme lui, met ses pas dans ceux de la Grande Armée de 1812, épaulés entre autre par le récit de campagne de Caulaincourt, le grand écuyer de Napoléon. Etape après étape :Borodino, Smolensk,Minsk, Vilnius…Sylvain Tesson couche sur le papier,la défaite et les horreurs de cette campagne engluée dans la boue, la glace ,les traquenards tendus par le général Koutozov. On frémit à la narration de cette défaite, déroute humaine où les pages les plus poignantes sortes de "tableaux vivants" décrivent le sacrifice des chevaux . "S'il y a une innocence fauchée par la guerre,c'est bien celle des animaux :ils se seraient passés de la violence de hommes ". Mené tambour battant, le texte de Sylvain Tesson, agrémenté d'anecdotes désopilantes voire burlesques, notament les pannes de side-car et les haltes dans des isbas de fortune, défile au fil de ces quinze jours de périple pour s'emboîter pile-poil avec celui de la grande Histoire contée par Caulaincourt .Une double lecture passionnante et haletante qui ne doit rien à la vodka (même si nos baroudeurs y font assez souvent honneur) mais à la passion et la minutie avec lesquelles, Sylvain Tesson a préparé cette expédition allant même jusqu'à programmer au jour dit, l'arrivée à Paris sur la place des Invalides, bicorne sur la tête. Dommage que cette aventure ait fait l'impasse sur des photos d'autant qu'un des trois comparses est photographe ...Beresina, Sylvain Tesson, éditions Guérin.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :