Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dès aujourd'hui : Pierre Bonnard au musée d'Orsay

par leboudoirdemadame 17 Mars 2015, 16:14 expos

La symphonie Pastorale,Pierre Bonnard
La symphonie Pastorale,Pierre Bonnard

Mais qui donc était vraiment Pierre Bonnard ?Difficile de le saisir lui qui après des études de droit a aussi revendiqué le titre de "décorateur"…Le foisonnement de ses oeuvres exposées au musée d'Orsay tel un "coup de poing" vivement coloré mais asséné dans l'exubérance et la démesure parfois , lève le voile quitte à laisser le visiteur perplexe, un peu dérouté ,tant elles échappent à une logique.Certes beaucoup de peintres ont eu leurs "périodes " diverses mais avec Bonnard celles -çi se mêlent, s'entrecroisent sans souci de date, d'époque, de courants…une liberté jouissive."Je ne suis d'aucune école .Je cherche uniquement à faire quelque chose de personnel".Longtemps considéré comme "le peintre du bonheur" facile, il a fallu attendre les années 80 pour qu'il soit reconnu comme parmi les fondateurs de l'art moderne. Une distinction qui aurait fait frémir Picasso qui le méprisait. L' exposition qui concentre un maximum d'oeuvres notamment venues de grands musées tel que la Washington National Gallery ou de collections privées, éblouit sans coup férir. "Donner l'impression que l'on a quand on pénètre dans une pièce ,que l'on voit tout et rien à la fois" .Ce commentaire de Bonnard s'applique à cette exposition et d'autant plus ,lorsque sous le nom d'un tableau, lui très explicite ,l'on doit discerner tel ou tel détail "caché" ou motif étrange dans de grands aplats de couleurs ou de plans distordus...Le début de l'exposition nous happe avec la période japonisante (Femme au Jardin ,Le Peignoir, Femme assise au chat ) ménageant la surprise pour ensuite enflammer le visiteur avec des paravents ou panneaux décoratifs gigantesques ( une commande du collectionneur russe Ivan Monozov ),des cathédrales de verdure notamment avec toutes les toiles de paysages méditerranéennes .La partie la plus sensible rassemble les oeuvres relevant de son intimité comme: Femme assoupie sur un lit et Nu à contre-jour comme en écho à son travail de photographe ( Marthe au tub ) que le musée d'Orsay dévoile également.Une exposition de rêve ,volubile par un magicien du quotidien ."J'espère que ma peinture tiendra, sans craquelures.Je voudrais arriver devant les jeunes peintres de l'an 2000 avec des ailes de papillon" :objectif tenu ! Exposition Pierre Bonnard Peindre l'Arcadie du 17 mars au 19 juillet 2015 au musée d'Orsay, 1 rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris.Tel: 01 40 49 48 14-www.musee-orsay.fr

Haut de page