A lire : "N'oublier jamais " de Michel Bussi

Pauvre mais riche de projets, sportif mais handicapé ,résigné mais voulant espérer le meilleur, Jamal ,frêle jeune homme grandi à la périphérie de la ville lumière, part en Normandie s'entraîner sur la plus haute falaise d'Europe.Il suffit qu'il rencontre sur son chemin, une belle jeune femme brune et que leurs regards se croisent juste avant que celle-çi se précipite dans le vide, pour que Jamal se retrouve propulsé dans une aventure qui va tourner à une implacable course contre la montre et sombrer au final dans la folie ... Roman policier comment tant d'autres direz-vous de "N' oublier Jamais " de Michel Bussi ? Non car ce serait escamoter un peu vite ce qui fait la marque de fabrique de l'auteur : le fantastique allié à une implacable logique .Michel Bussi n'a pas son pareil pour inventer des intrigues policières hors du commun : imprévisibles avec des personnages on ne peut plus banals mais non dépourvus d'idéal. Plus c'est improbable meilleur c'est et plus grand est le suspens ! Balançant sans arrêt entre cauchemar et réalité, vérités impossibles à cautionner, "N'oublier jamais" d'où n'est jamais exclu l'humour, joue avec les nerfs du lecteur, lui fait douter de son bon sens ,le tient en haleine tel le poisson à l' hameçon .Bref on lit ce roman d'une seule traite . "Auteur français de polars le plus lu actuellement en France ", c'est bon de le dire, Michel Bussi renouvelle avec brio le genre .Ce fantastique , exploité à fond chez Musso et Lévy a ici une qualité rare : de la vraie imagination et du tonus. Rien de nunuche, de rabâché ...Comme le dit Jamal son héros:" j'aime les histoires originales " .Pas de doute Michel Bussi aussi . N'oublier Jamais, Michel Bussi ,éditions Presses de la cité.DL

Extrait : Lequel de nous deux trahissait l'autre ? J'ai repris ma course sur le sentier gelé.Le brouillard s'intensifiait sur le plateau. Je ne parvenais plus à distinguer les rangées de peupliers bordant les champs de poteaux des lignes à haute tension alignés droit vers les centrales nucléaires.
Mon seul témoignage contre celui de tous les autres .Qui, désormais,pourrait me croire ? Qui pourrait encore parier sur mon innocence? Personne... Personne sauf vous ?A ce point de non-retour dans les abysses de la folie,êtes-vous toujours disposé à croire tout ce que j'affirme depuis le début ? Je n'invente rien.Tout se terminera bien .DL

Retour à l'accueil